Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

A peine une mesure

Publié le par modimodi

À peine une mesure,

Quelques draps dénoués,

Des cartes mal battues,

Une aube bâillonnée,

Un chant de peur et de silence,

Qu'étais-je avant que tu sois ?

 

À peine une mesure,

Quelques cordes tendues,

Des chagrins inutiles,

Une fuite interdite,

Un chant de pierres et de racines,

Qu'étais-je avant que tu sois ?

 

À peine une mesure,

Quelques herbes mouillées,

Des fenêtres fermées,

Le front collé aux vitres,

Un chant de piège et de vin vert,

Qu'étais-je avant que tu sois ?

 

À peine une mesure,

Quelques lampes éteintes,

Des horizons noyés,

L'ombre désespérée,

Un chant de pluie et de murmure,

Qu'étais-je avant que tu sois ?

 

À peine une mesure

Quelques femmes en partage,

Des seins de porcelaine,

Un corps de bois pour le bûcher,

Un chant de feuilles et de cendres,

Qu'étais-je avant que tu sois ?

 

À peine une mesure,

Quelques rideaux tirés,

Des adieux trahis par l'aurore,

Un train pour déchirer la nuit,

Un chant d'oubli et de métal,

Qu'étais-je avant que tu sois ?

 

À peine une mesure,

Quelques brouillards des yeux,

Des morsures de gel aux grilles de mes rêves,

Un cœur d'ardoise bleue,

Un chant de neige et de patience,

Qu'étais-je avant que tu sois ?

 

À peine une mesure..

Un fruit vert de désirs,

Une aile d'amour brisée,

Une attente incertaine,

Un halo en ton cœur,

Qu'étais-je avant que tu sois ?

Commenter cet article

C
Qu'étais-je avant que tu sois ? Un arc en ciel embellit le paysage, tant mieux, tout est plus beau, tout s'éclaircit, tout est plus frais. Le Soleil perce les gouttes de pluie et nous dessine un spectre lumineux qui nous ravit. J'ai imaginé que le personnage "TU" était un énorme arc en ciel qui cache tous les nuages noirs et gris pour illuminer le ciel de ses merveilleuses couleurs. Une personne peut nous faire penser à un arc en ciel. C'est votre poésie qui a troublé mon imagination. Je voulais une journée ensoleillée et colorée.
Répondre
J
Vous avez une imagination du tonnerre et chaque jour , vous faites naître de magnifiques arcs-en-ciel par vos mots et leurs couleurs!
Merci IRIS!
L
très joli, j'aime lily
Répondre
J
Moi j'aime vos écrits journaliers!
Nous sommes deux quotidiens!
Mais vous seule êtes Plume!
M
Quelle heureuse femme !!!
Le sait-elle qu'elle a bouleversé votre vie ??? (en bien je veux le croire !)
Merci pour vos poésies qui donnent de l'espoir !!! et votre manière de mêler vos mots .....toujours un plaisir renouvelé de vous lire !
Répondre
J
A t'elle besoin de le savoir ou de le vivre?
Peut être portez - vous la réponse?
Merci Morgane !
P
Que serais-je sans toi qui vins à ma rencontre
Que serais-je sans toi qu'un cœur au bois dormant
Que cette heure arrêtée au cadran de la montre
Que serais-je sans toi que ce balbutiement

J'ai tout appris de toi sur les choses humaines
Et j'ai vu désormais le monde à ta façon..........

Peut-être, mais il faut aussi continuer de le voir et de le vivre à sa propre façon.
C'est le meilleur moyen je pense de bien vivre ensemble.
Répondre
J
Être associé à Aragon, quel honneur! Je chantais autrefois ce texte repris par Ferrat ! Souvenirs! Merci fidèle Pénélope!
A
Quel triste passé!
Répondre
J
Oui, mais quelle poésie la vie!