Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Boules de comme

Publié le par Modimodi

L'amour, c'est comme le jeu, pigeon vole!... et convole.

La femme, c'est comme les pansements. Allez! Une petite qu'on presse, pour qu'en amour, ça gaze!

La mort, c'est comme le train, vaut mieux le manquer pour éviter de dérailler ou de prendre un départ précipité.

La vie, c'est comme le camembert, une B A vaut un bien-fait.

Le sexe, c'est comme la farce, une turlu-pinade avant la débandade.

L'amour, c'est comme l'esclavage, on rêve toujours d'être affranchi.

L'homme, c'est comme le truc, la petite pièce qui dépasse, n'est souvent qu'un bitoniot, un trucmuche, un truc moche.

La mort, c'est comme le bilboquet, à force de s'envoyer en l'air et de tirer sur la ficelle, elle finit par faire son trou.

L'amour, c'est comme les lions, on est félin pour l'autre.

Commenter cet article

C
Toujours beaucoup d'humour !
Répondre
J
Beaucoup de constance , de soutien, d'indulgence!
La plus fidèle! Savez vous que je guette vos commentaires? J'aime ce rendez vous quotidien avec l'optimisme et la douceur des propos!
J
Et vous... Toujours
P
"L'Amour.... comme l'esclavage.... rêver d'être affranchi.... et par conséquent "timbré/oblitéré" dans une certaine déraison et démesure pouvant alors nous faire voyager jusque dans une petite "boîte aux lettres", où unique courrier messager nous remplirions une vie entière, et bien au-delà...
Répondre
J
Paroles rouges au lever du soleil!
Ce sont les vôtres! Esprit fourmi agile !
Voir si vous le souhaitez ma comptine: la fourmi!
Au plaisir proche de vous lire!
P
Fourmilière... Petites travailleuses toujours en action n'est-ce pas?..
Parfois noires, inoffensives alors, mais parfois rouges et verbe aiguisé se fait lire ;)
Merci à vous, et bonne journée
J
Votre esprit fourmille d'enchaînements d'idées!
J'aime cette inspiration d'envol!
Merci pour cet échange transfusionnel.