Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Boules de comme

Publié le par modimodi

L'amour, c'est comme l'art, il fait son cinéma et vous mène au 7ème...en passant du Pop aux cornes.

La vie, c'est comme les espèces, de mâtines en tocsins, sonnantes et trébuchantes.

La femme, c'est comme le vin ou le champagne, chambrée ou frappée, c'est du même tonneau.

La mort, c'est comme le mensonge, les illusions se tirent avec les dents, à l'arrachée.

L'homme, c'est comme l'éléphant, il en fait des tonnes. Entre trompe et défenses, que garde-t-il en sa mémoire?

Le sexe, c'est comme les funérailles, ses dernières larmes sont pour le drap mortuaire.

La mort, c'est comme l'horloger, qu'on ait été en avance sur son temps ou en retard sur son époque, elle remet les pendules à l'heure.

La vie, c'est comme la farine, il faut être bonne pâte pour se plaire dans le pétrin.

L'amour, c'est comme La Terre Promise, il faut deux cœurs, chameaux, pour traverser le désert.

Commenter cet article

C
Du pop aux cornes? Toujours sympathique et humoristique !
Répondre
J
D'exquis mots! Sans choc holà !
Merci ouvreuse.
A
"La vie, c'est comme la farine, il faut être bonne pâte pour se plaire dans le pétrin" c'est tout à fait juste!!.
Répondre
J
Après le pétrin, on est cuit!
Merci Alain!
P
La femme, c'est comme le vin ou le champagne, chambrée ou frappée, c'est du même tonneau.
Peut-être mais......
"Qu'importe le {tonneau} pourvu qu'on ait l'ivresse"
Répondre
J
Des promesses, toujours des promesses!
Je suis saoul, sous ton balcon
Marie- C..ine!
J
Ce ne sont que fantaisies verbales! Mais j'ai plaisir à varier les styles! Cela m'évite aussi de me laisser trop envahir par l'émotion!
La ressentez- vous dans certains écrits?
Répondre
M
Comme cela est bien observé !!! toujours autant de verve, d'imagination, de fantaisie, de créativité.....et j'en passe, pas aussi inspirée que vous !!!!
Toujours un sacré plaisir de lire vos écrits monsieur Dufrenoy !!
Répondre