Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Mystères

Publié le par modimodi

N'est-elle pas folle la guêpe de rappliquer dard, dard, en bourdonnant et en disant "après, je me taille."

La vie, n'est-ce pas, ad libitum, une affaire de con! On conçoit ou on concourt, on conjugue ou on concède, on concorde ou on combat, on complique ou on concrétise, on condamne ou on compatit... Quand la mort conclut en vous congédiant, on... condoléances... un point, c'est tout!

Les gays sont-ils des boute-en-train?

L'amour vache rumine-t-il ses vengeances?

N'est-ce pas un métier de chien d'être roi ou d'être saint, d'être King Charles ou Saint Bernard?

A faire l'amour avec un vieux croûton, ne risque t-on pas d'être trempé comme une soupe?

Pour préserver sa fleur de lys ou d'oranger, doit-elle se garder de faire la belle de nuit ou de tomber dans la gueule de loup?

Quand elle mouille, la femme famélique, se fait-elle percer jusqu'aux os?

Si on en croque pour les miches, n'est-il pas normal que l'amour soit croissant?

Commenter cet article

A
A faire l'amour avec un vieux croûton, ne risque t-on pas d'être trempé comme une soupe?Est-ce que les femmes faméliques, quand elles mouillent, se font percer jusqu'aux os?
je trouve ça extraordinaire, faut le trouver!!! excellent!
Répondre
J
Merci, la fantaisie des mots est inépuisable !
C
Les préfixes "co", "con", "col" ou "com" sont très utilisés en français. C'est le partage, c'est avec, c'est ensemble. Le copain, la copropriété, le concitoyen, le compatriote ... les condoléances ... Donc, j'en conclus, vous avez raison, la vie est une affaire de "con". Vous nous avez fait une belle phrase toute fleurie avec de vraies fleurs : fleur de lys, d'oranger, belle de nuit, gueule de loup. J'ai bien lu votre texte, il m'a beaucoup plu.
Répondre
J
Me voilà tout content et tout confiant!
Grâce à vous et AVEC vous!
P
A faire l'amour avec un vieux croûton, ne risque t-on pas d'être trempé comme une soupe?
Pourquoi pas si la soupe est bonne !
Répondre
J
Oui, et qu'on ne se retrouve pas dans le potage!