Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Hypocondriaque 2/2

Publié le par modimodi

T'es mal foutu et tout patraque !

T'es à l'affût et à la traque,

Un petit symptôme et tu craques.

T'es un grand hypocondriaque !

 

Un frisson et tu deviens tiède!

Un malaise, tu crois qu'tu décèdes !

Une crampe et tu deviens raide !

Faut toujours qu'on te vienne en aide !

 

T'as essayé tous les remèdes,

Suivi le régim' Nicomède

Et pris des bains comme Archimède.

C'est ta santé qui te possède

Survivre, c'est ça qui t'obsède !

 

Tu n'veux plus lire Confucius,

Tu n'crois plus en Nostradamus

Mais au Vidal Diafoirus,

Trouvé au marché aux puces !

 

In partibus, ton beau corpus :

Radios, scanner, faut toujours plus

Pour sonder un p'tit nucleus.

Tout y passe, sinus et anus,

Plexus, radius et cubitus !

 

Sonnez tocsin et angelus !

A genoux, pour un orémus !

Ton cœur fait un collapsus,

Dix fois par an, vlan ! L'infarctus !

 

T'as lu dans un prospectus,

Que du singe, t'as le facteur rhésus !

Du coup, tu chopp' sida, virus.

Qu'est-c'qui'a tué l'diplodocus ?

Pas d'réponses, dans les papyrus !

 

Alors aux épidémies, tu dis sus !

Tu chass' les mouches, les poux, les puces,

Car la mort t'offre son bonus :

Le typhus, choléra morbus !

 

Tu te fais d'la bile et du mouron.

Tu te mont' à fond l'bourrichon,

Tu n'crois pas à la guérison.

T'as déjà l'obol' pour Charon.

 

Ce qu'on boit : fatale potion !

Pas d'miracle ni de rémission,

D'l'indigestion, pas d'guérison

Le bouillon d'onze heures : un poison !

 

Devant la glace, tu tournes en rond,

Un point d'acné est un bubon.

Tu t'auscultes, en toute saison,

Tu te tât' le cou, le menton,

T'es l'Champollion des ganglions !

 

Tu n'fréquentes que les cimetières

Et tu chantes "lala, lalalère,

Elle fait mêm' pas peur, la sorcière",

Quand c'n'est pas toi, qu'on met en terre !

 

À te voir hypocondriaque,

J'en suis devenu insomniaque,

J'ai le moral dans le cul-de-sac,

Je suis prêt à m' jeter dans l'lac !

J'ai tes maladies tout en vrac,

Mon cœur fait cric, mes os font crac,

Ma santé est un vrai micmac.

 

Je fuis le péquin, tout à trac.

Tous les êtres sont démoniaques,

Porteurs de virus à pleins sacs !

Hostile, méfiant, bête et réac,

Je prends la poussière au colbac,

Un microbe, je sors la matraque ;

J'ai déterré le tomahawk,

Prêt à parer la moindre attaque !

 

De ta compil, j'ai le play-back !

J'suis un maniaque, paranoïaque !

Commenter cet article

C
C'est vrai, il n'a pas la maladie d'amour cet hypocondriaque, il n'aime que lui. Drôle d'amour ! Tout surveiller, il ne faut pas oublier !
Répondre
J
Oui, l'amour est suspect! Érotomane, peut être!
Vive les ablutions! Trop d'amour propre tue l'amour?
Merci Chantal!
J
Bravo! J'ai l'hypocondrie des mots!
Tous sont mes maudits maux!
Pour le reste, elle court , elle court, la maladie d'amour! En corps et toujours!
Répondre
M
Je reconnais un état de jmdmauxditmauxdix....pas de je de mots !
Répondre
J
Merci Murielle,
Ma réponse voit double! Normal pour un hippo, con, driaque, qui n'a que des maudits mots dits ! Qui n'offre que des maudits maux, dis!