Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Mystères

Publié le par modimodi

Est-ce, parce que la mort règle l'addition et nous met en soustraction, que cette vie est pleine de retenues?

N'est-ce pas tenter l'impossible que de vouloir résister à tout, sauf à la tentation?

Le mauvais poète est-il un casse-pieds, bête comme ses pieds?

Puisqu'elle a du chien, qu'elle me met aux abois, m'man, est-ce qu'enfin je la laisse?

Ceux qui ont une tête d'enterrement font-ils sans blanc, de voir tout en noir?

Est-ce, parce qu'elle est bonne pâte et mise à toutes les sauces, que la  nouille marche sans penne et finira ravie au lit?

Quand une femme est irrésistible, à quoi bon être inflexible, se raidir et tenir ferme?...Et pourtant!

Déclarer sa flamme, enflammer l'autre de désirs, lui incendier le cœur et se consumer, entraîne-t-il des déceptions cuisantes?

Si l'amour est une inclinaison, est-ce, quand on s'abandonne à ses penchants, qu'il vous joue des tours et finisse par aller de mal en Pise?

Commenter cet article

P
Tout l'art de l'arrosage, n'est-il pas de tremper dans les affaires sans se mouiller?
Certains sont très fort dans ce domaine, surtout dans certains milieux (les finances, la politique...) Seulement un beau jour la carapace se fendille et l'arroseur devient l'arrosé !
Répondre
J
Mignonne, allons voir s'il arrose! Merci MCL.
C
Le signe de l'addition est +, un signe positif... Quand on règle l'addition, on doit se sentir plus léger ! Quand c'est "la mort qui règle l'addition", plus besoin de faire d'opérations ! La soustraction a triomphé ! La vie a besoin des nombres qui sont des repères avec ou sans retenues.
Merci pour votre texte qui nous fait calculer.
Répondre
J
Moi aussi j'aime les nombres , leur caractère symbolique surtout! Exemple 40: tentation au désert , déluge, exode, la quarantaine! ....... À laquelle j'échappe grâce à vous!
C
J'ai toujours aimé les nombres. J'ai la mémoire des nombres, ils me restituent les évènements avec plus de précisions et de détails.
J
Profitez de la vie ! Dès la première minute, le compte à rebours a commencé.