Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Boules de comme

Publié le par modimodi

La vie, c'est comme le suppositoire qui vous glisse des mains pour s'enfoncer à mort, en vous jusqu'au trou .

L'amour, c'est comme le mystère, à chacun de percer l'impénétrable.

La vie, c'est comme les toits, de tuile en tuile, de panne en panne, on passe à l'ardoise.

Le sexe, c'est comme la bourse, une affaire de bons rapports et de bons sentiments, c'est jackpot plein la tirelire, sauf si le bouc m’écœure!

La mort, c'est comme la science, un puits sans fond pour l'au-delà.

La femme, c'est comme l'éloquence, la tirade la fait se tirer.

La vie, c'est comme le raisin, il ne faudrait pas se fouler ou se presser en vain.

L'amour, c'est comme la politique, on n'est pas obligé de tenir ses promesses... Impôts ou cadeaux, on est payé pour le savoir!

L'homme, c'est comme la boussole, le plus aimant, au charme magnétique, vous fait perdre le Nord.

Commenter cet article

P
Pour le toit qui abrite ma vie, je laisse la tuile, la panne (pas envie de payer l'ardoise).
Je choisis le toit végétal, c'est un monde toujours vivant.

Pour l'homme-boussole, est-ce gênant qu'il vous fasse perdre le Nord?
Son idée, c'est peut-être de vous faire vivre au soleil dans le Sud?

L'amour c'est comme le mystère et quand le mystère est percé, que reste-t-il?
Répondre
J
Un toit sans tuiles, une boussole qui ne perd pas le Nord... Pas de mystères, vous êtes parée pour la grande expédition de la vie. Merci Pénélope!