Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Amours mosaïques ! 1 Monique

Publié le par modimodi

 

Je suis systématique,

Ma vie est un grand hic.

Mon cœur fait la tournique,

Chez lui, c'est la panique.

Sa pendule fait tic-tic,

Son rythme est frénétique !

 

Branle-bas poétique,

J'ai perdu ma métrique.

Ma muse joue et complique

Mes hexasyllabiques.

Je ne suis plus stoïque,

J'emballe la mécanique,

Tout est automatique,

L'amour est électrique.

 

Attirance magnétique,

Émerveillement optique,

J'ai rencontré Monique,

Une fille magnifique,

Au regard féerique,

A la taille de moustique.

Nous étions arythmiques,

Détonants, atypiques,

Nos émois anarchiques.

 

Vive l'épidermique !

Monique était lubrique

Moi, déjà vieux, sadique.

Notre langage basique

Se dénommait fornique.

Nous étions orgasmiques !

 

Nus comme des lombrics,

Sans bottes et sans tunique,

Vive l'aéronautique !

En l'air, comme des spoutniks

Ébats supersoniques,

Septième ciel, en un clic !

 

Mais l'amour ironique,

A cadence hystérique,

A force, moins énergique

Devint épisodique,

Les assauts sporadiques.

Devenus flegmatiques,

Bientôt le cyclonique

Fit place à l'apathique,

Aux douleurs arthritiques

Puis au paralytique.

Et ce fut dramatique !

 

Transformés en reliques,

Nous étions archaïques,

Taxés d'anachroniques !

Le temps est vampirique,

Il ronge, il est caustique,

Il vous coupe la chique.

 

Un beau jour, claques et cliques,

J'ai perdu ma Monique !

J'étais mélancolique,

Je cherchais une autre "ique" :

Dominique, Angélique,

Un prénom catholique.

J'épluchais les rubriques

Des revues impudiques,

Courais aux basiliques

Devenais liturgique.

 

Mon cœur était supplique,

La liste fatidique

D'un destin pathétique :

Chagrin dysentérique,

Sans homéopathique,

Deuil des zygomatiques,

Larmes océaniques,

Soupirs hémorragiques,

Insomnies horrifiques !

 

Caïc ! Caïc ! Caïc !

J'ai l'coup d'pompe, vite un cric !

Monique, ma mythique,

Je t'en supplie rapplique !

Je n'en peux plus, j'abdique !

Commenter cet article

P
Exercice linguistique magnifique pour nous compter un amour pas très romantique, plutôt volcanique!
Espérons que sa Monique reviendra vite.
Leur vie serait de nouveau idyllique et si leur relation physique n'était plus aussi frénétique, ils pourraient découvrir les plaisirs gastronomiques!
Répondre
J
Il y a d'autres plaisirs épiques, à venir! Patience Pénélope! Mais vous n'en manquez pas! Merci!
A
Pourvu qu'elle rapplique, ça serait plus sympathique. Elle a peut-être été piquée par un gros moustique ou une tique. Tic, tic, tic
Répondre
J
C'est la première aventure! Il y a d'autres péripéties à venir! 1/4 . Encore trois suites amoureuses, dont une avec Annick! À bientôt donc, et merci!