Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Petits moutons

Publié le par modimodi

L'hiver fait des glaçons.

Le ciel plein de flocons,

Met Noël aux brandons.

Au chaud, sous l'édredon,

Serrant mon polochon,

Je compte les moutons.

 

Il y en a à toison,

Si doux et si mignons

Des marrons, blancs et blonds,

Il y en a à foison,

Des milliers, des millions

Qui jouent à saute-moutons.

 

En calcul, j'suis pas bon!

Dis-moi, comment peut-on

Compter tous ces moutons,

Qui fripons comme oursons,

En deux bonds, trois rebonds,

Jouent à cache-tampon?

 

P'tit Gibus a raison:

Faut compter les boutons,

Pourquoi pas les mouflons

Et les yeux dans le bouillon?

Mais pas s'presser le citron

A compter les moutons!

 

Moi, plein d'inattention,

Je perds mon addition,

A cause de Jeanneton

Qui rentre ses moutons.

Je n'ai plus un compte rond!

Je reprends mes moutons.

 

Cent par cent, en peloton,

Je rang' ces polissons.

Tête en ébullition,

Huit cents, neuf cents moutons!

Je subis l'invasion...

Cett' fois, le compte est bon!

Le compte est rond, ronron!

 

Et Tontaine, Tonton!

Tout se fond, se confond...

La nuit met ses chaussons,

Morphée file son coton.

Le sommeil est de plomb.

Au dodo, les moutons!

Commenter cet article

S
Haha! J'adoreee celui là!

Coton, soie et velours...
Doux comme les nuages,
Voluptueux comme la brise,
Léger comme les rêves.
Simplicité que nous offre la neige,
Calme et paisible.
Laissant écouler le temps.
Brisant les maladresses.
Froide et blanche comme le départ...
Celui du sommeil dont on ne revient pas.
Répondre
J
Bonjour, heureux de votre brillant retour!
À bientôt!
P
C'est un travail épuisant de compter les moutons!
Enfin dans les bras de Morphée, notre petit héros va pouvoir rêver qu'il se venge de ces bovidés qui ont tant tardé à le plonger dans le sommeil.
Il doit se voir vêtu de la toison d'or en train de déguster un magnifique gigot avec son copain le P'tit Gibus.
Pourvu que dans son rêve, il ne rencontre pas le Petit Prince de St Exupéry qui lui demanderait :
"S'il te plait, dessine-moi un mouton".
Répondre
J
Toujours en forme, Pénélope! Comptez- vous les moutons, le soir? Avec une telle vitalité, pas besoin?
Moi, je vais me mettre à table! Allez j'y... Go!