Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Amours mosaïques ! 5 Véronique

Publié le par modimodi

 

Adieu unique Annick !

Je resterai rustique,

Arriéré et moujik,

Terrien écologique !

Fi donc, le théorique !

Vive le côté pratique

Des amours Prisunic !

 

Qu'on m'trouve une Dominique,

Une sœur apostolique,

Une ptit'nonne satanique

D'amours pas catholiques,

D'intentions érotiques,

Qui entre deux cantiques,

Prie Dieu pour qu'on la nique !

 

Qu'on m'amène des lubriques,

Des riches, des domestiques,

Des grosses, des squelettiques,

Des froides, des caloriques,

Des sadiques, des saphiques,

Des nymphos exotiques

Aux langueurs impudiques !

 

Nom, d'une touffe de bique !

Finie la mécanique

De l'amour hygiénique

Du bibelot qu'on astique.

J'veux du pyrotechnique,

Des frissons orgasmiques,

Partout, faut qu'je fornique !

 

C'est au cours d'un pique-nique,

Qu'apparut Véronique !

Splendide mosaïque

De désirs énergiques.

Elle était volcanique,

Son corps tauromachique

Pour des jeux hispaniques.

 

Plus de barbituriques !

Ses yeux asiatiques,

Ses regards hypnotiques,

Sa passion alambic,

Ses désirs excentriques

Voire pantagruéliques

M’font l'effet d'un tonic !

 

La vie était magique,

Nos ébats érotiques

Nos jeux épileptiques,

Nous rendaient fantastiques.

Nos corps étaient rythmiques,

Nos doux amours sismiques,

Le lit charivarique !

 

Nos voisins, des sceptiques,

En détresse acoustique,

Croyaient, tragi-comiques,

Nos assauts atomiques.

Elle était boulimique,

Nous étions hystériques,

Résistants, héroïques !

 

L'amour était tactique.

Séances d'aérobic !

Nos gestes acrobatiques,

Nos deux corps élastiques

Faisaient d'la gymnastique.

Nous étions eurythmiques,

Prêts aux jeux olympiques.

 

Remballez vos critiques,

Les envieux, les sceptiques !

Soignez vos sciatiques,

Les vieux paralytiques !

Je n'suis pas emphatique,

Elle était mirifique,

Un ange diabolique !

 

J'admirais sa plastique,

En faisait ma pratique.

Mais l'amour esthétique,

L'amour pour athlétiques,

L'amour épidermique,

Très souvent se complique :

Ah ! Qui s'y frotte, s'y pique !

 

Ma belle Véronique,

Hors du lit, vlà ! le hic

N'était qu'une bourrique

A la langue d'aspic,

Aux idées sulfuriques,

Aux mots vitrioliques,

A l'humeur fanatique.

 

Un tyran despotique

D'avis catégoriques,

Aux jugements dogmatiques.

J'n'ai pas cette rhétorique,

Et je suis sans réplique !

La rancœur, je mastique.

Je deviens anémique.

 

Pas de thérapeutique !

Tout devient chaotique

Comme sur le Titanic !

Adieu ma chimérique,

Adieu ma Véronique !

L'amour comme le colchique,

A mon cœur est toxique.

Commenter cet article