Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La belle et la bête

Publié le par modimodi

L'usage affirme, sois belle et tais-toi !

Moi, j'en connais beaucoup trop qui ont choisi.

Elles s'entretiennent et parlent, de leurs grains de beauté, des dernières tendances glamour, des maillots de bain 2 pièces et du bikini imprimé fleuri, acheté pour l'été. Tout nouveau, tout beau ! Elles causent et bêlent ainsi, toujours de plus belle, de la mode et des collections, enfin de tout et de rien !

Enfin, de ce petit presque rien, qui rassure et qui permet d'appeler Charme, ce qui manque à la Beauté...

Sortie du bain parfumé au jasmin, la peau encore perlée, la belle sourit aux anges de se voir si belle en ce miroir ! Vivement demain, les vacances, enfin ! Du bon temps édénique, un avant-goût terrestre de divin paradis !

Elle en a rêvé, toute l'année ! Elle s'y est préparée par des séances d'UV. Elle le sait, sur la plage, la belle, comme un ange, va attirer le bonheur céleste ! Pas un beau ténébreux, voué aux coups de foudre, non ! Un bel Adonis, callipyge joufflu, aux yeux bleus et au regard d'ange !

Elle s'avance sur le sable, lumineuse, éclatante, somptueuse et fatale. Elle s'allonge, languide, radieuse Vénus, offerte à Phébus ! Elle est ardente, éblouissante, belle comme un astre ! Calme, sereine, dans le silence intérieur de son cœur, un ange passe.

C'est alors, qu'un bon petit diable, déguisé en charmant Chérubin, déploie ses ailes et son zèle. Il l'enchante, la louange de compliments et de promesses. De sa plus belle plume, il trace sur le sable, un cœur fléché avec ces mots : MON ANGE !

Elle est son ange du ciel. Elle est irréelle, incomparable, éthérée et spirituelle ! Il lui certifie en rougissant, ne pas s'intéresser au sexe, uniquement à sa beauté céleste !... Il l'exalte, elle est dans toute sa grâce auréolée, son ange de douceur et de vertu, l'ange gardien de son cœur. Il lui donne sa ferveur, il se brûle les ailes, lui embrase le cœur !

Il la monte en bateau et rame pour être convaincant ! Elle est du signe de la Vierge ! De laudes en angélus, il multiplie ses dévotions. Avec une patience d'ange, il lui affirme que ses charmes délicieux le mettent aux anges, tout en pensant, qu'ils le portent... au nu ! Il la voudrait, offerte, abandonnée, lascive, emportée au firmament, pour tutoyer les anges. Il se voit prince de cœur dans l'empire de ses sens.

Charmée et transportée à son tour, l'angélique pascalienne, confondant Dieu et l'arc-ange Cupidon, lui donne alors sa foi et bien plus ! Elle résout enfin, avec bonheur, l'énigme du sexe des anges et fait, en tant que rayonnante, "stella maris", la liaison entre le ciel et la terre. Il la lui avait promise, elle a décroché la lune. Doux Jésus, que sa joie demeure !

Il est magnifique, il a le port royal ! A l'aise Blaise ! Au septième ciel de son lit étoilé, la belle Néréide est aux anges et en oublie toute Pensée : "Qui fait l'ange, fait la bête." Pas la bête à Bon Dieu ! Non ! La petite bête qui monte, qui monte... la bête à deux dos !

Alors, après mille baisers salés et quelques marées, l'amour fait reflux. Après lui en avoir tendrement conté, de bien belles, après l'avoir plumée et après avoir assidûment épuisé, au plumard, tous les charmes de sa charmante et belle, la bête se fait la belle !

C'est l'été ! D'autres belles-de-jour, d'autres belles-de-nuit, légères comme plumes au vent, l'attendent pour jouer des mirettes et des gambettes, pour succomber au charme toxique de l'amour. Ah, bella donna !

Car l'ange lassé du point G, n'est plus qu'un âne, voué aux seins et aux bonnets ! L'amour estival, trop beau pour être vrai, n'était bâti que sur le sable où il ne reste que l'amer à boire et les souvenirs à boucler dans les valises... Enfin, si la belle s'embête, elle aura, tout l'hiver, pour rêver au bellâtre, en train de se remplumer et de bûcher avec ardeur, au coin d'un bel âtre, son sujet d'ange séducteur !

 

Commenter cet article

jmdmodimodi 08/07/2014 08:32

Je vous le souhaite, Pénélope! prenez des photos! Ecrivez-nous un article! Soyez heureuse!
Au poil, la vie!

Pénélope 07/07/2014 18:39

A la mer, je vais préférer la montagne pour passer une partie de l'été.
Qui sait, je rencontrerai peut-être le Yéti!
Il ne sentira pas le sable chaud mais il aura l'odeur de l'herbe fraîche des hauts alpages.
On peut rêver!