Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Alouette ! Alouette !

Publié le par modimodi

J'aimerais vous chanter,

Madame, quelques bluettes,

Des mélodies simplettes,

Des rythm's de bal musette,

Un vieil air que Bechett

Jouait sur sa trompette.

 

Pour vous conter fleurettes,

J'ai des airs plus anciens,

Au luth, à l'épinette,

Un aria au clavecin

Pour belles en collerettes

Et en vertugadin.

 

Vous êtes bien jeunette,

Je suis bien libertin.

Vous me tournez la tête

Mon bouquet de jasmin !

J'voudrais tirer vos couettes

Comm' font les galopins.

 

Ma tendre blondinette,

J'pourrais à l'aveuglette

Taquiner vos frisettes

Et jouer en cachette

A faire des pirouettes

Bien au chaud sous la couette.

 

Pour faire des galipettes

Et honorer vos seins,

J'ôterais la nuisette

Et d'un p'tit air coquin

Roulerais sur la carpette

Pour voir vot' pétrousquin.

 

J'tirerais la ch'villette,

D'un petit air mutin,

Pour faire faire risette

Au blondin séraphin

Et j'croquerais en cachette,

La pomme et ses pépins.

 

Je suis un baladin,

Un rimeur, un poète.

Quand j'déclame à tue-tête

Mes beaux alexandrins,

Les belles, les midinettes

Ont l’cœur aux amourettes !

 

J'ai l'humeur au musette,

Je prends mon vieux crincrin.

Mon cœur est en goguette,

Je me sens musicien.

Je fais des chansonnettes,

Je trousse des quatrains.

 

Afin que notre fête

Soit unique et complète,

J'vais écrire un quintette

Pour joueur de claquettes,

Avec flûte, castagnettes,

Banjo et clarinette.

 

Avec la Fée Clochette,

J'vais danser Casse-Noisette

Pousser l'escarpolette.

Ah ! Saperlipopette !

Ell’vont l’ver leurs gambettes,

Les petit’majorettes !

 

Mi fa sol, la rirette !

J'vais chanter d'l’opérette,

Faire de la musiquette,

Effeuiller la pâquerette

Puis vous plumer tout net !

Alouette ! Alouette !

 

 

Commenter cet article

J
Merci Pénélope! On me dit que j'ai une belle voix! On me sollicite pour chanter et faire du théâtre! Mais je ne sais faire que du cinéma avec ma plume!
Répondre
P
Dans « Le corbeau et le renard », Jean De La Fontaine a écrit :

"Que vous êtes joli ! Que vous me semblez beau !
Sans mentir, si votre ramage
Se rapporte à votre plumage,
Vous êtes le Phénix des hôtes de ces bois."

Moi je dis à Modimodi :

"Votre plume nous ravit
Simplement si votre voix
Se rapporte à vos écrits,
De tous les auteurs, vous êtes le roi!"

Alors, allez chanter pour cette petite alouette qui se laissera peut-être séduire.
Répondre