Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

M'as-tu-vu 2/3

Publié le par Modimodi

Ce qui t'importe, c'est d'être vu

Et d'avoir toujours le dessus !

Y'a pas besoin de longue-vue,

On ne voit que toi, m'as-tu-vu,

Comme sur ton nez, la verrue !

 

Entre toi et l'hurluberlu

C'est plutôt, jus vert et vert jus !

Avec tes mots gaulois et crus,

Tu fais fuir la premièr' venue

Et tu n'essuies que des refus !

 

Tu n'es qu'un poète déchu !

Tes vers ont les pieds fourchus,

Ta muse a le nez camus,

Tout le Parnasse, t'a exclu !

Tu es un amoureux confus.

 

Ta poésie, c'est d'la fondue,

Du décousu, du déjà-vu.

Tes rimes poissent dans la glu,

Tes phrases sont des gratte-culs,

Tes écrits, de gras torche-culs.

 

De suffisance, tu es en crue.

Au concert des têt' de morue,

Au festival des vieill' charrues,

T'es monté sur scène, en intrus

Et t'a fini, en garde à vue !

 

T'as beuglé d'un' voix suraiguë ;

Alors on t'siffle, on te conspue,

De toute urgence, on évacue

Ce claque-sabots, bigleux, chevelu,

Au hit-parade des invendus !

 

Faut que tu frimes, bien entendu !

 

Pour être minc' comme un fétu,

Dev'nir champion de jiu-jitsu,

Tu fais bombanc' d'une laitue,

Mais tu ressembl' à un' cornue !

 

Dans c'costume épinard vert-cru,

Ton baise-en-ville en peau d'tortue,

Tes chemis' à fleurs, jaune cocu,

Ton manteau en plum' d'urubu, 

Tu ressembles à un jabiru !

 

De classe, de chic, t'es dépourvu.

Ne t'habille plus au Prisu,

Les tissus ne sont pas cossus.

T'as plutôt l'allur' d'un loc'du,

Qui vient de s'inscrire au chom'du !

 

Du plus clinquant, t'es à l'affût :

Tant de bagues, à tes doigts crochus,

Tu es d'un vulgaire absolu !

Oui ! Ta Rolls est un vrai tape-cul

Rose praline, elle fait cucul !

 

Tous tes efforts les plus accrus

Ne sont que nuls et non avenus.

Du bon goût, tu es le rebut,

Du mauvais goût, tu es l'élu.

On ne voit que toi, m'as-tu-vu !

Commenter cet article