Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Je ne sais rien de vous 3/3

Publié le par modimodi

Je ne sais rien de vous,

Que les giboulées de vos paupières closes,

Volupté bleue de clair silence,

Dans la houle des vagues à l'âme.

 

Je ne sais rien de vous,

Que les mousselines de vos épaules,

Tentures de voile et de silence,

Au miroir brisé des chimères.

 

Je ne sais rien de vous,

Que l'extase de vos baisers,

Mourante opaline de silence

Sur le halo froid de mes veilles.

Je ne sais rien... et je suis bien...

 

Je ne veux pas savoir,

Je veux vivre,

Au moins jusqu'à l'aube,

Jusqu'aux lisières du jour,

Dans la fracture accomplie de l'horizon.

 

Je ne veux pas aller au bout de mon désir.

Il suffit de ma main,

Plus grande que la nuit.

 

Je ne veux plus que vous,

Je ne veux plus que nous,

Dans nos désirs enclos.

 

Il suffit de nos mains,

Par cet anneau, scellées.

La passion est ce fil de soie

Qui se tisse entre nos doigts.

 

Quand l'aurore jette ses lueurs.

Il faut hélas, nous détacher

Du satin de nos bras noués.

Mais l'amour rougeoie encore,

Dans la cendre des désaccords

De nos ultimes corps à corps.

 

Merveille, nous n'avons plus d'âge !

Le temps d'aimer est un mirage,

Un bonheur, pour mille voyages,

De nos cœurs en vagabondage,

Pour nos désirs d'oiseaux sauvages,

Vols en étoiles, fuyants sillages

Dans le plein ciel de nos visages.

 

A la croisée des apparences,

Je ne sais toujours rien de vous,

Que le velours de nos frissons

Et l'enfer de vos abandons.

Je ne sais toujours rien de nous,

Que vos caresses, langues de feu

Au brasier de ma chair en flammes.

 

Peu m'importe nos noms,

Nous n'avons plus d'adresse;

Oasis ou désert,

Pour nos fleuves de sable.

Ombres du jour,

Fleurs coupées de la nuit,

Lumières du soir,

Larmes en ruisseau d'étoiles,

Voix ou murmures

Pour le puits des oublis.

 

Plus rien n'est à savoir,

Il faut juste survivre.

Notre amour se tient en coulisse,

Dans votre cœur, moi, je me glisse !

Commenter cet article

J
Merci Alain! J'ai du retard dans mes réponses! Accorde- moi, un délai de grâce! Amitié.
Répondre
A
que de poésie contée avec grâce !!
Répondre