Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Méprise 3/4

Publié le par modimodi

Je t'espérais,

Comme le pain, le vin et la fleur du prunier.

Je t'espérais,

Comme le feu, au cœur éclaté du silex.

Je t'espérais,

Comme un parfum oublié au creux de l'épaule.

Je t'espérais,

Comme un bateau dans le port de mes bras.

 

Tu es venue,

Couverte d'algues et de coraux,

Nacrée de sel et d'écume

Sur une mer de silence.

Tu es venue,

Voiles sans vent,

Ailes d'ange de ma nuit,

Te poser sur mon cœur.

 

Si la vie n'est qu'une méprise,

Pourquoi m'es-tu advenue ?

 

J'ai si souvent trompé mes certitudes

Dans les larmes des hommes,

J'ai si souvent brûlé

La lampe blanche de l'insomnie,

Tant compté de journées,

Sans neiges, ni moisson.

Tant ouvert de chemins,

D'impasses mouillées de pluie.

 

Si la vie n'est qu'une méprise,

Pourquoi m'es-tu advenue ?

 

Tu as tant baigné d'oiseaux,

Dans le fleuve de tes cheveux,

Tu as tant tenu de ruisseaux,

Entre les pièges de tes doigts,

Tant offert de colliers d'écume,

Aux galets brûlants de l'été.

 

Si la vie n'est qu'une méprise,

Pourquoi m'es-tu advenue ?

Commenter cet article

P
La belle me fait penser à une sirène.
Alors, attention Modimodi!

Dans la mythologie, dans le détroit de Messine en Sicile, les sirènes sont dangereuses pour les hommes!
Heureusement, moi je suis rassurée, je sais qu'Ulysse a su résister à l'envoutement de leurs chants.
Répondre
J
Ulysse est donc revenu! Alléluia, Pénélope! Fini donc, le canevas! Ne perdez pas la main, tricotez pour moi! En attendant, je patiente, en évitant les queues de poisson!
M
Je crois qu'il ne faut pas se poser de questions et vivre sa vie comme un cadeau !
Toujours aussi beaux vos mots Monsieur Duvernois
Répondre
A
Merci Morgane! Belle sagesse enthousiaste! Vous incarnez la beauté!