Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Méprise 4/4

Publié le par archibald_06

Tombée comme un ange,

Au milieu des anges,

Pourquoi m'es-tu advenue,

Quand je ne t'attendais plus ?

 

Je t'attendais,

Je t'appelais,

Je te guettais,

Je t'espérais,

À bout de colère et de haine,

À bout de vie et d'espoir,

À bout d'espace et de mots,

À bout d'ivresse et de mémoire.

 

Tu es venue enfin !

Étoile de sang

De mon cœur éclaté comme un fruit,

Grenade aux mille plaisirs !

Tu es venue enfin!

Gouttes de miel,

Pluie de soleil,

Flammes du soir,

Sur ma première larme,

Comme une ride de lumière.

 

Je t'ai nommée, amour,

Ivresse, moisson et nuage de soie,

Je t'ai nommée, frissons,

Rose, rosaire et rosace,

Espérance et lumière,

Azur et plein-ciel de ma joie.

 

Tu m'as offert l'inaccessible,

L'aube impossible,

L'enchantement d'un jour nouveau

À l'horizon blanc de mon rêve !

J'ai cueilli fleur et fruit,

Désirs de vivre et de mourir.

J'ai pris ton pas,

Chemin d'étoiles,

Cœur infini !

 

Abandonné sous tes caresses,

Je t'ai qualifiée de maîtresse.

Je t'ai créée, ô émotion,

Vertige, émoi, mots pétrifiés,

Onde feu de ma poésie!

Je t'ai accusée, ô traîtresse,

Plume de liège et de satin

De voler mon inspiration,

 

Aujourd'hui, ma raison s'envole,

Ma sagesse est devenue folle!

Je peux croire à tes promesses,

Tu m'enlaces dans leurs corolles.

Tu y graves mes cris, mes paroles.

 

La vie n'est pas une méprise !

Je ne crains plus les absolus,

J'ai le bonheur en franchise.

Je vais écrire sur la nue,

Enfin, tu m'es advenue !

Commenter cet article