Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Boules de comme

Publié le par modimodi

* L'amour, c'est comme la grêle, quand l'autre est du tonnerre, on n'en a rien à foudre, puisqu'on ne reste pas de glace!

* La vie, c'est comme les bateaux et les rideaux, ça met les voiles, au jour le jour.

XX* L'homme, c'est comme la greffe, hanté par la fente.

* La mort, c'est comme l'ourlet, une position de repli quand la vie s'effiloche.

* L'amour, c'est comme l'école, les maîtresses vous font faire vos classes.

* La mort, c'est comme la peau, du chagrin, moment tanné.

* L'homme, c'est comme l'arbre, à force d'être dans les chaînes pour un seul être plein de charme et de s'user au boulot, il finit un peu plié.

* La mort, c'est comme l'alcool, un petit verre, ça va, trois vers, bonjour les dégâts!

* L'amour, c'est comme la grammaire, de temps en temps, il faut manier le verbe, être porté sur l'article et s'étendre avec attributs sur le sujet.

Commenter cet article

P
&quot;L'amour, c'est comme l'école, les maîtresses vous font faire vos classes.&quot;<br /> Et quand la maîtresse est supère, certains font tout pour redoubler!<br /> <br /> &quot;L'homme, c'est comme la greffe, hanté par la fente.&quot;<br /> Mais pour que la greffe soit réussie, il faut que le greffon soit de très bonne qualité.<br /> <br /> &quot;L'amour, c'est comme la grammaire, de temps en temps, il faut manier le verbe, être porté sur l'article et s'étendre avec attributs sur le sujet.&quot;<br /> Et entre le masculin et le féminin, il est difficile de trouver l'accord parfait.
Répondre
J
Si à l'école, on greffait la grammaire dans nos cerveaux, on pourrait conjuguer nos efforts et s'accorder sans faute, dans la vie! Bravo Pénélope!