Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Albatros

Publié le par modimodi

Amour !

Tu glisses de mes bras...

Les souffles de la nuit égarent aux rives du matin

Quelques lueurs bleuies

De nos instants trop vite enfuis !

Tu donnes à l'amour sa lumière,

Éclats de pierre et de soleil,

Fractures de mon cœur

De mille à-coups de plein bonheur !

 

Amour !

Le temps est en jachère dans les lisières du jour !

Les soupirs de la nuit dispersent

Dans ce brouillard de cendres froides,

Nos silences et nos voix,

Nos cris et nos fêlures.

Ah ! Que n'es-tu restée, 

Contre moi, prisonnière !

 

Je t'attends impatient,

Dans cette aube pâle et furtive.

Mes mains s'ouvrent au jour

Pour saisir le chardon bleu 

Du ciel piqueté d'étoiles.

 

Dans les branches du sommeil,

Mes doigts ont cueilli les astres de la nuit.

Je t'offre un plein bouquet de rêves 

Gantés de gris et d'ombres d'or !

Enivre-toi de la beauté du monde,

Tu es son mystère éternel. 

 

Amour ! Mon doux Amour,

Oh ! M'envoler !

Vers toi !

Au ras des nues,

Aigle ou albatros !

 

Offre-moi ton soleil

Et ses grappes de feu,

Je t'offre mes étoiles

Pour le puits de tes yeux !

 

Je m'élance vers toi !

Attire-moi ! Attends-moi !

Ne me laisse pas,

Au mauvais vent d'automne,

Battre de l'aile, vaciller, maladroit !

 

Amour, je ne veux pas

Glisser de tes larmes,

Tomber de tes paupières,

Me débattre dans la brise de tes regards

Et rester prisonnier

Du filet serré de tes cils.

 

Amour, je ne veux pas

Rester comme un caillou lancé au ciel,

Dans le vertige des nuages

Et les tourbillons des orages.

 

Amour, je ne suis plus captif

Des roses de ta chair,

Je jaillis libre et extasié

Des langueurs de ta volupté.

 

Mon cœur est cet oiseau

De vent et de murmures.

Entre les bras du ciel

Et les chants de la mer,

Il vole vers toi que j'aime !

Commenter cet article

P
Joli poème d'amour qu'on aurait toutes envie de recevoir.
Espérons que ce bel oiseau
D'un coup d'aile
Retrouvera sa Belle.
Répondre
J
D'un seul coup d'aile! Oui, c'est une caractéristique du vol de l'albatros! Merci Pénélope!