Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pigeon !

Publié le par modimodi

Holà ! Monsieur de la Fontaine !

Je n'entendrai plus vos rengaines

J'ai trop les boules, j'ai trop la haine !

Je n’veux plus prendre de la graine.

Cours et leçons ! J’ai la migraine !

 

Fable d'école à bien apprendre :

"Deux pigeons s'aimaient d'amour tendre"

 

Je vous ai cru sans faire attendre !

Des roucoulades à revendre,

De la tendresse à s'y méprendre,

Colombine avait la peau tendre,

Je ne pouvais que m'en éprendre !

 

Le temps d'aimer est le plus beau.

Je gonfle le torse, le jabot,

Je fais mieux que Cocorico,

Je ramage fortissimo

Le répertoire de Caruso !

 

Mes touchants gazouillis allument

Ma douce et belle qui se consume.

Moi je l'avoue, oui, je l'assume,

Je veux lui voler dans les plumes

Pour sans tarder me mettre au plum' !

 

Je suis un as de la parade,

J'excell’ dans l'art de l'aubade :

Belles promesses et bravades,

Coup de croupions, fanfaronnades.

Je lui pousse la sérénade.

 

Chants et roulades, danse et œillades.

Je roucoule à la cantonade.

Ailes sous elle, l'amour gambade,

Tendres aveux et accolades,

Promenades sur l'esplanade.

 

Petites pattes en escapades,

Cascad's, glissades et baignades,

Saute-pigeon sur palissades,

Prises de becs et embrassades,

Son petit cœur bat la chamade !

 

Fini le temps des dérobades !

Des chichis et des reculades,

C'est le moment de l'estocade !

Frénésies d'ardentes croupades…

Mais ce n’sont que des couillonnades !

 

Adieu le temps des pigeonnades !

Petits ramages ! Grandes salades,

Prises de bec et rebuffades,

Je m'retrouve dans la panade.

L'amour croisade ? Une passade !

 

Il faut travailler jour et nuit.

Scruter par-là, chercher par ci,

A s'donner des torticolis,

Bâtir le nid sur pilotis,

Gagner la graine pour les petits !

 

Et de midi jusqu’à minuit,

Pas d’répit ! Jusqu’à l’infini…

Faut poursuivre ses gazouillis,

Ses rrou, rrou, rrou, guili, guili,

Pendant qu'la belle garde le lit !

 

La Fontaine peut bien rrrigoler

Dans son pigeonnier étoilé !

L'amour devait tout me donner.

Il m'a servi, je suis plumé !

Colombine m'a pigeonné !

Commenter cet article

Pénélope 17/04/2015 17:49

Le paon fait la roue.
Le pigeon gonfle son jabot.
Le coq fait cocorico.

Pierrot est attentionné, tout feu tout flamme devant sa Colombine.

Et après le rêve tout éveillé,
Après avoir signé son arrêt de…liberté,
Après quelques années,
Quand enfin, il s’est réveillé!
Il ne lui reste plus qu’à chanter comme Charles Aznavour :

« Je me demande chaque jour
Comment as-tu fait pour me plaire
Comment ai-je pu te faire la cour
Et t'aliéner ma vie entière ? »

jmdmodimodi 22/04/2015 09:01

Le paon, le pigeon et le coq! Pierrot a des modèles de haute et basse cour pour sa Colombine! Pénélope, merci de ce témoignage z'ailé!