Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Brasier d'amour

Publié le par modimodi

L'amour allume-t-il son brasier

Pour nous brûler, nous consumer ?

Ne sont-ils voués qu'aux ténèbres,

Les amours antiques et célèbres ?

L'amour est-il ce maléfice

Qui exige le sacrifice

D'Orphée pour son Eurydice ?

Feux de Bengale ou d'artifice

Ceux de Titus pour Bérénice ?

Feux de joie ou bien feux d'enfer

L'amour de Dieu, de Lucifer ?

 

Moi, je ne suis qu'un feu follet,

L'étincelle du verbe aimer

Qui danse dans la nuit de mai

La ronde folle des baisers.

Ô ma vestale en chasteté,

Mon virginal lys de pureté,

Tu m'as donné le feu sacré

Le feu que tu gardais caché

Dans tes rêves et tes secrets.

 

Moi, je croyais vaille que vaille,

Qu'au temps béni des fiançailles,

Les ballots prenaient feu de paille.

Qu'à conter de belles histoires,

L'amour passait la bassinoire

Et vous laissait au désespoir

Des trop cuisants feux du rasoir.

 

J'attendais, été comme hiver,

Que tu me donnes ton feu vert.

Oh miracle, ce fut hier,

Que tout le ciel s'est entrouvert !

Vois ! Je fais feu des quatre fers

Pour m'élancer dans ta lumière !

 

Je m'embrase, tout feu tout flamme,

Je me donne à toi, corps et âme,

Je brûle, ardent, incandescent !

Tu m'as mis à feu et à sang

Comme un soleil à son couchant.

Commenter cet article

P
Jean de la Fontaine a écrit :

Amour, amour, quand tu nous tiens,
On peut dire : "Adieu prudence!"
Répondre