Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Politicard ! 1/2

Publié le par modimodi

Avant ton prochain grand meeting,

En jogging, tu fais ton footing !

Tu as ta photo à la une.

A chacun, tu promets la lune.

Les dents blanches et l'haleine fraîche,

Finie la mouise, finie la dèche !

Adieu pour toujours la détresse !

Avec toi, le pays s'redresse !

 

Très beau programme électoral,

"Le changement sera radical !"

Le premier enjeu primordial : 

Moins de politique libérale,

Mettre fin à la casse sociale.

Aux ménages redonner l'moral.

Le déficit n'est pas fatal !

C'est la faut' du marché mondial.

 

Tu as une mission principale,

Un très grand devoir initial :

Rassurer la classe patronale !

Il faut envoyer un signal

Pour que par miracle s'emballent

L'enthousiasme entrepreneurial

Et ce rebond phénoménal

De not' balance commerciale.

 

Par l'allègement des charg' fiscales,

Ta grand' politiqu' salariale,

Un nouveau dialogue social,

C'est la confiance qui s'installe

Dans une embellie nationale !

La joie est hexagonale.

Au 14 juillet, triomphal,

Le pays va danser au bal.

 

Toi, le champion des bell' promesses !

Tu te crois fort et sans faiblesses.

Toi, l'futur roi d'la maladresse,

Tu en feras plein de prouesses !

Mais tu n'tomb' pas d'la dernièr' pluie

Et tu ne t'es pas fait qu'des amis.

Tu as été élu, choisi,

Vainqueur des embrouillaminis.

 

T'es le leader de ton parti,

Éléphants roses, panier garni

D'embrouilles, magouille et compagnie !

Tu occupes les tabloïds,

Tu voudrais jouer le candide,

Faire oublier les coups sordides

De tant de luttes fratricides.

Être au pouvoir, te rend avide !

 

Tu sais nager entre deux eaux,

T'es capitain' de pédalo

Mais, tu crois que c'est un vaisseau !

Tu vas nous monter en bateau !

Tu parles bien, joues du pipeau !

Tu mets le malheur en morceaux,

Pays, nation, patrie : des mots

Qui claquent dans notre drapeau.

 

Tu vois plus loin, tu vois plus haut !

Tu n'as qu'une unique visée.

A l'ambition, t'es arrimé,

Pour grimper au plus haut sommet :

Député pour bien commencer

Mais, tu zieutes vers l’Élysée !

Tu la sens bien ta destinée

Tu as un avenir étoilé !

 

Commenter cet article