Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Supporter 2/2

Publié le par modimodi

Il est à l'entrée du stade.

C'est déjà la bousculade,

Ça braille à la cantonade.

C'est jurons et rigolades,

Des vieux pot's et des bourrades,

Pétarade et claironnade.

On n'est pas là pour l'aubade

Mais prêts à la bastonnade,

Agrippés aux balustrades !

 

On ne va pas avoir de gêne,

Quand l’enthousiasme se déchaîne

Pour crier "faut que tu t'démènes !"

Car on peut gueuler tout'sa haine

Dans l'âcre odeur des fumigènes.

 

La tribune est une chaudière,

Les gradins une poudrière.

Avec ses peintures de guerre

Notre vaillant p'tit supporter

Est un combattant de première !

Il crie, il hurle, il vocifère.

 

Dix ans qu'il gueule à manquer d'air :

"Allez les bleus, allez les verts! "

Abonné au club comm' son père,

Le mêm' maillot, été, hiver,

Suivre l'équipe, Dieu ! Qu'il est fier !

Mascotte, trompett' de militaire,

Banderole, drapeau et caisse claire,

Y'a de l'exaltation dans l'air,

Y'a du bruit et de la colère !

 

Il agite son écharpe,

En faisant des sauts de carpe.

Il se dresse, lève les bras,

On appelle ça la ola,

Ça rassemble les ultras !

Coq gaulois, vuvuzela,

Ça entretient la bronca !

 

À la mi-temps, faut qu'il assure !

Il faut savoir faire dans le dur !

Bras d'honneur et concours d'injures,

Buvette, frit', cul-sec et biture.

On ne va pas sucer d'la glace

Pour pisser sur ses bell' godasses !

 

Chacun va regagner sa place,

Pour menaces et face à face,

L'ennemi occupe son virage

Faut le traiter à plein visage.

 

C'est même écrit en majuscules !

Le supporter Théodule,

Non, jamais ne capitule,

N'effeuill' pas la campanule,

N'fait pas dans la soie ou l' tulle,

Il gueule et il gesticule

Des jurons comm' les crapules.

 

Il crache et il éjacule

Sans faiblir la mêm' formule :

"Oh ! Parigot, on t'enc...

A te gercer la fistule !"

Commenter cet article