Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Lettre en clin d’œil aux François ! Le pape ! 2/3

Publié le par modimodi

 

 

Le pape !

Braves Français et bons François, compatriotes de mon pays ! J'espère que vous avez bien reçu ma lettre au premier royal François et que vous recevrez cette deuxième missive ! Je sais que je risque l'excommunication de par cet écrit pas très catholique, tout encombré de salades pas très romaines !

Doux Jésus ! Chers concitoyens, je vous sais l'esprit fidèle et subversif, tout à la fois attachés aux principes républicains et laïques et au dogme de la Trinité qui n'est pas toujours, quand vous croisez les mains, Liberté, Égalité, Fraternité !

Si vous ne voulez pas être plus royalistes que le roi, alors, soyez fiers comme un pape peut l'être ! Comme notre pape peut l'être, Franciscus primus, en latin, of corse ! N'est-il pas le premier pape à avoir pris le nom de François en hommage à la vie de saint François d'Assise pour l'exemple de son dénuement et de ses actions en faveur de la paix ! Curieux destin pour ce jésuite, cardinal argentin du pays du tango, devenu un autre François Ier de la grande Histoire du monde. Pape en mules pour ses émules !

Mais il ne suffit pas pour vous de papoter avec la chrétienté, il faut prêcher, par l'exemple, la bonne parole aux quatre coins cardinaux. Cher Souverain pontife, Urbi et Orbi, faites œuvre de bonne chaire et incarnez en chair et en os, le désir charnel et spirituel. Pas de frayeur pudibonde comme chez certains de vos chanoines, prédicateurs en chaire et gras missi dominici. Car ces bien en chair qui s'adonnent à la bonne chère se mettent, la bouche pleine et lippue, à décrier la petite et délicieuse chair fraîche et rose !

Ne coincez pas la bulle, ô mon bon François ! Personne ne va vous chercher des crosses ni des poux dans la tiare, sauf si vous vous entêtez à parler de l'amour du prochain en ne le réservant qu'à la prochaine ! Ceux qui ont l'esprit de chapelle ne sont pas toujours des enfants de chœur ! Le plain-chant d'amour a cappella est parfois profane. La rose au cœur de la rosace se découvre toujours sous la dentelle, mais elle n'est pas toujours de pierre, ô grand Saint Pierre !

Par notre Sainte mère l'Église, ce n'est pas toujours la loi du genre de prendre de sacrées positions sur les choses de la vie ! Dites-le d'ailleurs à vos missionnaires ! N'est-ce pas péché d'orgueil que de se croire en plus infaillible, quand on est paraît-il interdit d'expérimentation !

Ô vous, le successeur de Pierre, vous qui devez rester ferme sur vos positions, je vous admire de tant d'abstinence et de maîtrise mortificatrice sur l'aiguillon de la chair... Votre paradis terrestre est sans doute pavé de toutes vos bonnes intentions de prières pour réussir à ne pas tomber dans le péché et succomber à la tentation de la chair. Comment en faisant chair avec votre Église, célébrer avec tant de ferveur la résurrection de la chair et prêcher le dénuement, en pensant davantage à St François qu'à Ste Françoise ?

Ô pasteur suprême, porter la soutane blanche exige de vous de veiller sur les ouailles mais également de vous abstenir de parler du sexe des anges aux petites oies blanches, en confesse comme en messe basse ! "Vade retro me, Satana" avec tes frissons de chair de poule !

Elles ne sont pourtant pas toutes nées de la dernière pluie céleste ! Mais j'avoue que se référer au secret de l'Immaculée Conception pour leur faire croire à la grande croisade de la contraception, c'est tout de même faire preuve d'un saint et subtil esprit pénétrant ! Une belle histoire à l'eau de rose et à l'eau bénite pour un simple Ave Maria et trois Pater !

Rien que d'y penser, je suppose qu'il y a des jours où il vous est bien difficile de rester sérieux comme un pape ! Alors que vous connaissez forcément la position du missionnaire et la sulfureuse réputation du couvent St François où l'on rentre à deux pour en sortir à trois !

Ô le facétieux Saint Esprit ! N'avait-il pas aussi l'esprit de corps quand il inspirait les apôtres Marc et Mathieu d'un évangélique message : "l'esprit est vif et la chair est faible !" Nous rêvions tous d'un nouveau test-amant et nous voilà à jamais pauvres d'esprit et grands pêcheurs, convaincus que les petits anges joufflus ne sont jamais fessus ! Exception faite de la baie des anges à Nice ! Tous nice, very nice !

Comme la plume au vent, "la donna è mobile", vous avez, ô pape François, votre petite papa mobile et si vous pouviez, je suis sûr que vous chanteriez aux bons chrétiens, l'air du duc de Mantoue. Car si "le roi s'amuse" alors, pourquoi pas le pape sur les vers de Victor Hugo empruntés à un autre François, François premier, le tout premier !

Voilà, ô bon Saint Père, la grâce est avec vous car grâce à vous, la boucle est bouclée et l'enveloppe de mes missives est fermée ! Vous pouvez chanter en grégorien avec le chœur des vierges : "La femme est changeante/ Telle une plume au vent !"

Commenter cet article