Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Lettre en clin d’œil aux François ! Le premier ! 1/3

Publié le par modimodi

Le premier !

Braves Français et bons François comme on disait autrefois, je confie au Père Noël qui connaît le père François, le soin de vous diffuser ma lettre ! A tous les coups, vous la recevrez à Pâques ou à la Trinité !

Quel destin mes aïeux ! Oui ! Chers compatriotes, chers Français, François de ce pays, soyons fiers et confiants, nous avons un avenir assuré ! L'Histoire elle-même est rassurante ! Oui ! Nous portons un nom identitaire et un prénom célèbre ! Feuilletons ensemble, sourire aux lèvres, le livre de souvenirs et d'images de la petite et de la grande Histoire de ceux qui nous ont précédés ou qui influencent aujourd'hui encore nos existences !

Oui, comme François, comte d'Angoulême et duc de Valois, vous pouvez vous aussi, vous prendre pour le Roi et même jouer les jeunes premiers, promis à la Renaissance ! Bien sûr, si vous n'êtes pas royalement Soleil, vous devez briller et rayonner par vos humanités et votre humanisme mais ne pas être clinquants ! Soyez artistes, créatifs et cultivés !

Ne confondez pas Marignane et Marignan ! 1515 n'est pas un code, un carré magique, une référence de jantes alu de 15 pouces, une section de tuyau 15/15 ! Ne soyez pas les roturiers de la quincaille en ferblanterie ! Just married avec la médiocre pacotille en réclame qui tintamarre aux oreilles du bon peuple !

Ne vous laissez pas plomber davantage vos ailes de pigeon : "Les 15 Kilos perdus en 15 jours pour 15 euros ! Les 15 jeux, les plus stupides pour QI de 150 : si 15 minutes font un quart d'heure, combien de minutes et de quarts à 15h15 ? Répondez en quinze secondes !" Laissez le cliquetis de la chance et les boniments aux ferrailleurs du clinquant dont l'avenir est assuré. Passez votre chemin devant ceux qui croient dur comme fer que tout ce qui brille vaut de l'or ou que le fer à cheval porte bonheur aux chevaux de bois !

Soyez fer de lance mais n'ouvrez pas davantage la plaie, comme ceux qui nous surinent quotidiennement les trompes de leur eustache et de leurs babioles de bas arts ! Portez beau plutôt dans l'inspiration de la plume ou dans la force du ciseau plutôt que dans les armes, la magnificence des arts et des lettres ! Faites-les resplendir comme des écus d'or au soleil.

Aimez les livres, soyez un royal lecteur ! Soutenez la création, écrivez si vous pouvez d'élégants badinages comme Clément Marot ! N'attendez pas que "le beau printemps et l'été fassent le saut par la fenêtre !" Prenez l'escalier de Chambord et faites votre double révolution artistique sans jamais se faire croiser la beauté et la laideur, la grâce et la lourdeur. Inspirez-vous des idées, des maîtres de la Renaissance, de leurs trésors et du génie de Léonard de Vinci !

Aimez la vie, les joutes, le spirituel, les spiritueux ou les vins de Loire sur la route du Clos Lucé. Vénérez la beauté dont chaque femme est une œuvre qui vous enveloppe dans ses courbes aux gracieuses arabesques, qui vous enivre de ses voluptueux parfums du désir ! Soyez bâtisseur, peintre, sculpteur, alchimiste par amour.

Toutefois, gardez raison car : "Souvent femme varie, bien fol est qui s'y fie !" Du Camp du Drap d'Or à la Paix des Dames, il n'y a pas que de tendres guerres ! Venez, si vous le pouvez, goûter à la paix de Nice !

Soyez audacieux mais tout n'est pas à conquérir ! Les cœurs des belles sont des terres d'aventures lointaines qui se refusent souvent à vos aspirations les plus secrètes même pour tout l'or du nouveau monde ! Enflammez-vous pour les projets mais imposez-vous une ambition maîtrisée. Crachez le feu de la salamandre et vivez si vous pouvez la vie de châteaux ! Que l'amour y mène le bal, si "tel est votre bon plaisir !"

 

Commenter cet article