Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Empoté 3/3

Publié le par modimodi

Quand tu agis, toi tu t'embrouilles,

Inutil' donc que tu te grouilles !

La seule fois, où tu t'dépatouilles

C'est pour fair'chauffer l'eau des nouilles !

Ça tombe bien ! Il faut qu'ça bouille,

Tu pourras fair' cuir' les andouilles !

 

Tu es joyeux, toujours hilare,

On te prend pour un vrai jobard !

Tu n'cass' pas trois patt' au canard,

T'es déjà toi-même, béquillard !

Quand tu brises, les patt's au homard,

Tu t'pinces le doigt, t'es trop veinard !

 

Mais apparemment, tu t'en fiches,

Tu vas, tu viens et tu t'affiches,

En trottinant comme un caniche.

Tu coll' aux basques, tu coll' aux miches

De quelques mémères en postiches

Aussi envasées qu' des potiches.

 

Quand tu t' prends les pieds dans ta laisse,

Ces p'tites duchess' de la mollesse

Sans pitié pour ta maladresse,

T'apostroph' sans délicatesse :

"Tu pourrais pas bouger tes fesses !"

 

C'est toujours ainsi qu'les plus moches

Peuvent se consoler des gauches,

En les houspillant de reproches,

En les traitant de double-cloche,

Traîne-galoche, grosse brioche !

 

C'est ainsi que les empêtrés,

Dans leurs bêt' intentions ratées,

De tout espoir, vidés, ruinés

Gagn' la confianc' des empruntés

Sans avoir à les encaisser.

Commenter cet article