Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Éloquence 2/3

Publié le par modimodi

L'éloquence suppose au moins une élocution, des sons, une voix, des réponses orales formulées dans des paroles audibles ! Mais l'écriture sur blog, vigoureuse, enflammée, convaincante que j'offre à votre lecture n'est pas entendue de vous ! Sur vos écrans d'ordinateur ou de tablette, vous ne pouvez ouïr mon bel enthousiasme. Je ne perçois rien en retour, ni votre souffle ni votre impatience.

Si un cœur qui soupire n'a pas ce qu'il désire, que voulez-vous de moi ? Devrais-je contre ma volonté, rendre à mon tour, mon tout dernier soupir sans l'avoir su, un jour ? Mon âme s'envolera-t-elle tandis que mes écrits resteront lettre morte ?... Je n'avais qu'une parole, l'aurais-je tenue pour rien ?

Je ne serai jamais traité d'éloquent. Il manque le ton de ma voix et ses envolées lyriques, exaltées. Il manque les nuances des émotions et des sentiments ! Il manque l'expression des intonations, les rythmes et le phrasé, les gestes et l'échange de vos regards ! Je ne peux pas vous faire vibrer !

Je ne peux vous toucher que par mon expression écrite. Je peux être significatif par une sémantique ciselée et l'association généreuse des sens mais pas par l'art oratoire. Vous ne pourrez me reprocher ma prononciation, mon accent voire mes travers d'articulation. Il manquera toujours le souffle qui témoigne de l'inspiration !

Alors, je peux être verbeux mais pas loquace ! Je ne serai jamais un homme de paroles ! Vous ne pouvez me répondre à votre tour que par l'écrit chétif de vos commentaires ! Oh ! Gare aux couacs ! Un mot de travers et je prends illico, "un pan sur le bec" verseur de mon encrier, de la part de mes petits canards likés ! Une claque pour un clic !

L'âne, que je suis, a beau braire pour avoir du son, le virtuel ne nous permet pas de nous entendre. Je ne pourrais devenir éloquent qu'à travers vous, en me dédoublant... Il m'arrive ainsi de vous imaginer en train de déclamer un de mes poèmes, (une fois n'est pas coutume) que vous auriez apprécié. Alléluia ! Avec votre emphase nous voici, enfin en phase ! Vous me rendriez éloquent et peut-être même grandiloquent !

Quand on n'est pas Verlaine, est-ce cela "l'art poétique" ?... Consisterait-il dans la rhétorique, c'est-à-dire dans l'art de faire couler les mots d'une plume quasi diarrhéique, pour faire déborder de lyrisme, l'émotion des lecteurs ? Mais cet art oratoire ne suppose-t-il pas un minimum de capacité aratoire chez un lecteur, au moins cultivé !

Moi, j'ai le plus souvent le verbiage à la place du verbe ! Mon style empâté et boursouflé vous prouve simplement que le verbe s'est fait chair et que le mot écrit ou parlé défend avec passion bien chèrement sa peau! Paroles! Paroles ! Je suis sûrement trop elliptique pour vous ! Vous êtes sans doute, motus et bouche cousue d'or de votre silence !

D'ailleurs, si j'avais la possibilité de vous parler et d'être entendu, ne parlerais-je pas à un sourd et à une muette ? Je parie que je pourrais même parler à votre nez et à votre barbe, puisque vous m'y riez déjà ! Je pourrais parler d'abondance puisque vous me faites les cornes! Je finirais alors par croire que ma muse est une corne-muse !

 

Commenter cet article

C
On peut être ému par un écrit, une poésie, une mélodie...On ressent les nuances des émotions, des sentiments, dans le silence d'une lecture ; on n'a pas le son, mais on a une âme qui parle ! L'âne doit bien ressentir une satisfaction quand on lui donne sa ration de son ! (Sourire). Vous aimez le Verbe qui s'est fait chair pour que le prophète puisse disperser les paroles divines. Paroles, paroles, vos paroles sont éloquentes, cher poète, vos mots coulent et votre style lyrique nous séduit ! On suit "le souffle de votre inspiration" ! La cornemuse et la corne d'abondance... j'adore ces deux images ! Les images sont éloquentes et ouvrent l'imagination !
Répondre
M
Merci Chantal! votre appréciation élogieuse est elle même éloquente et vibrante! Je suis un forgeron, un potier des mots pas un poète classique ou alors au sens d'artisan manuel!