Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Ringard 2/2

Publié le par modimodi

 

Tous tes espoirs sont en jachère,

Ton mot préféré, c'est hier !

T'es en super-régime, croisière !

Tu t'es acheté un Land Cruiser,

Un modèl' révolutionnaire,

Une march' avant, cinq march' arrière !

Tu frein's plus que tu n'accélères !

 

Pas question d'être à bout de nerfs

Ou de se montrer téméraire,

Si on veut passer ses hivers

Avec sa jolie routinière !

 

T'es pas dans l'anticipation

Plutôt en rétro-réaction.

T'es pas connecté en 4 G,

Tu n'vois pas le monde en 3 D,

T'as des vinyles, pas des CD !

 

T'as suivi l'dernier procédé

Qui donn' de la suite aux idées...

Et y'a... 30 ans, que t'es fixé !

Tu n'as pas vu le train passer.

On dit que t'es un retardé,

Que tu t'es laissé déborder !

 

Non ! Pas question de galvauder !

On ne va pas tout bazarder

Tant qu'on peut l'raccomoder !

A quoi servent les inventions,

Ces conneries d'innovations,

Pour une espèce en extinction ?

 

Toi, t'es pour la conservation

Des bonn's manières et traditions !

Absent aux inaugurations,

Aux premières, aux retransmissions,

Tu n'aimes pas les créations !

 

Rien qu'le mot de concours Lépine,

Ça t'effraie et tu te débines !

Tu passes pour un démodé :

En patt's d'eph, en pull tricoté

T'as le look du soixante-huitard ;

Tu fais tarte, dans ton blouson noir !

 

T'as été révolutionnaire

Mais y'a trente ans et des poussières !

Plus question de faire des projets.

Tu parais avoir renoncé

Avant mêm' d'avoir commencé !

 

Tu vis au présent, dans l'passé,

D'avance, on te dit attardé !

T'es un pâlot, décoloré,

Mais t'as un'chance inespérée

Car c'est la mode du délavé !

 

T'es poussiéreux et dépassé,

Tu passes pour un arriéré,

Un ignorant dégénéré,

Un gros naze ! Oh ! Miserere !

 

Mais à tous ces bachi-bouzouks

Qui t'ont étiqueté de gros plouc,

Toi, tu réponds du tac au tac,

Qu'y'a pas besoin d'être réac

Pour être un lion du zodiaque !

Commenter cet article

P
Voilà un personnage qui aurait pu faire partie de la bande de copains du film de Jean Becker :
"Les enfants du marais".
Répondre
M
Merci Pénélope! Je vais regarder ce film, à nouveau!
P
Merci de tous ces mots toutes ces idées!!!! Bizarre je me retrouve dans ce magnifique poème!!!! Merci !!!Que de talent je suis admirative!!!! Bravo!!!!
Répondre
M
La série: "satire au flanc" regroupe des portraits de contemporains, croqués avec fantaisie dans leur quotidien. Un poème, chaque dimanche. Content que cela vous plaise, pages sylvette!