Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Poil à gratter !

Publié le par modimodi

J'en connais qui ont la peau dure, qui encaissent les coups et que rien ne marque, en surface comme en profondeur ! Certains durs à cuire, de vieux sangliers grognards, des politiciens éprouvés, des couennes triple épaisseur, des cuirs de baudet entrent dans la catégorie visée.

Pour ceux-là, il convient d'appliquer l'adage : "Plus fait douceur que violence !" Caressez-les dans le sens du poil, ils ronronneront sous la flatterie ou provoquez leur apparente insensibilité et vous les verrez se tortiller irrésistiblement ! Comment ? Passez-leur la brosse à reluire ou soyez leur poil à gratter !

Nous avons tous fait l'expérience dans les cours de récréation ou dans les balades dans la nature de la bonne blague potache qui consiste à glisser dans le cou, les poils contenus dans les cynorrhodons ! Effet immédiat ! Vous vous trémoussez essayant d'atteindre l'endroit irrité ! Bien sûr, vous avez beau vous désarticuler l'épaule et agiter vos bras, l'endroit picoté reste inaccessible. Vous vous débattez sous les quolibets et la poilade de vos congénères.

La farce fonctionne toujours ! Certains humains provocateurs ont ainsi le pouvoir de provoquer des démangeaisons et de vous narguer avec l'air de : "Vous pouvez toujours, vous gratter !" Efficace ! Votre agacement est visible ! Vous aimeriez les écorcher vif !

Il est parfois redoutable de déranger. Sans parler de l'ordre établi, le seul fait de bouleverser l'opinion, de remuer des idées, de secouer les esprits en les questionnant suffit à vous rendre dangereux. Socrate, à Athènes en a fait les frais, accusé par le tribunal de l'Héliée de corrompre la jeunesse, de faire preuve d'impiété en remettant en cause le Panthéon, en niant les dieux de ses ancêtres et en voulant introduire de nouvelles divinités.

Si vous n'êtes pas conventionnel, le poison de votre pensée peut vous amener à prendre la ciguë mortelle ! La justice populaire, c'est comme la vindicte, une possibilité d'accuser, de condamner et de rassurer la conformité populiste bien-pensante, ce ramassis de démocrates démagogues, à tout crin !

Il est bon d'éveiller mais le poil à gratter peut provoquer des dermites de conscience, des éruptions de colère ! Les chatouilleux peuvent avoir envie de vous faire la peau. Je ne peux m'empêcher alors de penser à la chanson populaire d'A Bruant : "A la Bastille, on aime bien Nini-Peau-d'chien !" qui aimait son "Bibi-la-Crème" !

Pourquoi cette soudaine idée ? Par simple association ! Car le Cynorrhodon, ce faux fruit du rosier ou de l'églantier signifie étymologiquement : rose de chien. En effet, l'akène de la fleur, de la rose canine a la réputation de lutter contre la rage. Si donc vous courtisez une Églantine qui a du chien, rassurez-vous, elle ne vous fera pas enrager ! D'ailleurs, à l'amour, a-t-on trouvé un jour, un vaccin efficace ?... Par contre, la belle peut vous pousser dans vos retranchements et vous ébranler jusqu'au fondement de vos sentiments.

Ne vous laissez pas récurer le cœur à la brosse de chiendent ni tanner les fesses et refiler du prurit. Savez-vous que les poils à gratter du cynorhodon sont aussi vulgairement appelés gratte-cul et qu'ils provoquent des démangeaisons au niveau de l'anus ?

Toi, ma douce, tu n'es heureusement pas à ranger dans la catégorie des farces et attrapes ! Notre amour sous les caresses n'est pas à rebrousse-poil. Seuls les frissons nous hérissent dans l'extase et nous élèvent de ciel de lit, en gratte-ciel et parfois, jusqu'au septième ciel ! Le duvet de ta peau, la soie de ta toison sont mes délices de gratte-papier !

 

Commenter cet article

Morgane 22/10/2015 11:20

Joli essai sur le gratte cul !!!! heureusement, nous avions pour adoucir, votre douce et tendre....!!

modimodi 23/10/2015 12:05

Oui! Morgane, je préfère les roses sauvages aux roses trop sages!