Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Timides

Publié le par modimodi

Elle rougit devant lui, il bafouille devant elle,

Ces deux-là ont le corps, le cœur en parallèle.

Face à face, tendrement, à peine, du bout de l'aile,

Ils s'effleurent, ils se frôlent, dans ce vol d'hirondelles.

 

Cupidon a tendu son plus bel arc-en-ciel

Leurs yeux ont des silences, des mots couleur pastel.

En grâce et légèreté pour seule gestuelle,

Le désir vient de naître en frêles étincelles.

 

Leurs élans lentement se font la courte échelle.

Chacun entend de l'autre, les mystérieux appels,

Rien qu'un souffle, un murmure, un chant de tourterelle,

Un aveu, un espoir en retenue charnelle.

 

De languissants soupirs passent la passerelle

En délicats festons de leur passion dentelle !

L'attente la plus tendre, reste confidentielle,

Pudeur et discrétion leur sont consensuelles.

 

Les envies et les rêves donnent la ritournelle

En langage d'amour, en code universel,

Langue des troubadours et voix des ménestrels,

Aux lueurs vacillantes, de leurs émois chandelles.

 

La patience qui glisse, sur l'archet de la vielle,

L'harmonie de la voix, la douceur des voyelles,

Portées par les étoiles, les blanches noctuelles,

Incendient leurs deux cœurs de flammes graduelles.

 

Nul assaut, null' pensée de moindre bagatelle,

Les timides transis le prouvent avec zèle.

Ils n'ont pas d'ennemi, pas de vaine querelle

La guerre contre eux-mêmes est leur ardant duel.

 

Leur gauche modestie est leur seule querelle ;

Chacun est à soi-même, son intime rebelle.

Les intentions cachées s'amassent à la pelle.

L'amour n'est éloquent qu'au feu de leurs prunelles.

 

La tendresse s'imprime en touches d'aquarelle,

Chacun voudrait trouver le cri originel,

La fleur du paradis de l'Amour immortel

Et libérer enfin leurs "je t'aime" en kyrielle.

 

Ô ! Gloire à l’Éternel, l'instant est solennel.

Les timides ont osé… Colportez la nouvelle !

Ecoutez le ramage que font sous la tonnelle

Cou dans cou, roucoulant, les tendres tourterelles !

Commenter cet article

F
Félicitations Timidement ravie et enchantée , je murmure:encore!
Répondre
M
Merci timide, Fv! Restez dans l’enchantement, c'est un cadeau des fées qui se sont penchées sur votre berceau.
M
Vos mots donnent envie d'aimer.......
Répondre
M
Merci Morgane, ne résistez pas à votre envie!
P
Bravo!
Répondre
M
Merci Ghislaine! Mon blog vous attend dans l'éclectisme de ses sujets et de ses styles!