Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Casse-pieds 2/3

Publié le par modimodi

 

T'occup' le devant d'la scène,

Ta maman, c'est Madame Sans-Gêne.

Quand tu me vois très occupé,

T'hésites pas à me déranger.

 

Tu vas sans arrêt, insister.

Le seul problèm' qui m'est posé :

"Va-t-il finir par me laisser,

Vais-je pouvoir m'en débarrasser ?"

 

Car tu n'me quitt's pas d'un'semelle,

Mêm' quand je dors, toi, tu m'appelles.

Rien d'important, just' me parler.

"Je n't'ai quand mêm' pas réveillé ?"

 

Tu n'as vraiment pas ton pareil

Pour me casser pieds et oreilles,

Tu ne me laisses aucun répit

Que ce soit le jour ou la nuit.

 

T'es toujours à côté d'la plaque.

Tu crois qu'on t' fait du micmac,

Tu crois que c'est un coup d'Jarnac

Et tu te prends pour Ravaillac !

 

Oh ! Tu n'es pas vraiment méchant !

Mais t'es toujours à contretemps,

Tu m'agaces à longueur de temps

Et tu me fais perdre mon temps !

 

Tu vas au bluff et au culot,

Je t'ai sans arrêt sur le dos,

Tu m'inond' de mails, de textos,

Tu ne me laisses aucun repos !

 

J'vais devoir agir à huis clos,

Changer illico d'numéro,

Prendre un faux blase ou un pseudo

Pour moi passer incognito !

 

 

Commenter cet article

loupzen 13/12/2015 16:56

Ce soliloque ne peut s'adresser qu'à la personne qui se tient devant son miroir..et fait fi de modestie...
Miroir mon beau miroir qui de moi est le plus apte à se reconnaître ? Dieu que c'est dur d'être modeste quand le miroir devient trop petit !
“Le soliloque a ceci de beau que vous ne mentez qu'à vous-mêmes.”....auteur inconnu désolé
Amitiés

modimodi 15/12/2015 09:48

Beau commentaire! Se parler, c'est se mentir à soi-même. Devant son miroir donne une chance de réfléchir. Merci loupzen