Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les remèdes de grand-mère 3/3

Publié le par modimodi

Vous avez sûrement dans votre entourage une grand-maman qui vous a transmis de mystérieux conseils et même la potion magique garantie comme de l'eau sur du feu. Pour les bobos et la beauté, vous pouvez tout connaître: comment réaliser un cataplasme, une pommade, un masque, une teinture, une crème, une lotion, une infusion, une inhalation, un sirop ou même la composition de l'eau d'un bain à prendre.

"Aux grands maux, les grands remèdes, aux petits maux, les petits remèdes!" Avec eux, vous allez pouvoir soulager vos hémorroïdes, apaiser vos jambes lourdes, supprimer votre acné et vos points noirs, calmer votre rage de dents, tirer vos crampes et retrouver le sommeil! Vous pourrez atténuer les hématomes, un coup de soleil, soulager une entorse, une piqûre d'insecte, une brûlure légère, etc.

Tous nos petits maux bénins sont soignables par des solutions naturelles et à un moindre coût. Les petits désagréments, les pépins de santé peuvent être évités. Nos aînés n'avaient pas besoin du slogan quotidien pour leur rappeler qu'il faut manger cinq fruits et légumes par jour et que les fibres sont meilleures que les frites!

Mais en ce temps-là, on ne travaillait pas pour des nèfles ou des prunes et si on ne gagnait pas beaucoup de radis, si on n'avait pas plus d'oseille, on avait quand même du beurre à mettre dans les épinards. On ne craignait pas de se faire des cheveux blancs, de vieillir trop vite et de sucrer les fraises.

C'est peut-être injuste! Vous avez beau avoir les yeux noisette ou en amande, vous ne bénéficiez pas des bienfaits innés des fruits oléagineux. A l'époque, les recettes minceur pour perdre du poids, les cocktails détoxifiants pour fêtards, au cœur d'artichaut, les macérations sophistiquées et les décoctions savantes étaient superflues. Les jus de fruits et les soupes maison étaient des trésors vitaminés de vitalité. Aujourd'hui, vous faites le poireau mais les carottes sont cuites, vous produisez des navets et vous êtes dans le potage avant même de boire le bouillon! Vous êtes une bonne pomme ou une bonne poire et vous avez les jambes en compote quand vous êtes dans la marmelade.

Tout ce savoir empirique est aujourd'hui confirmé par les études des principes actifs, des molécules et de leurs effets bénéfiques sur la santé. On a découvert les bienfaits vitaminés des nutriments, des antioxydants, des minéraux, des oligo-éléments, de l'équilibre acido-basique pour prévenir les maladies cardiovasculaires ou les cancers comme tant d'autres maladies chroniques. Prime au bonheur, tous ceux-ci augmentent votre énergie personnelle.

Oh! Bien sûr, personne n'a jamais su ôter les bleus à l'âme et guérir ceux qui ont mal au cœur. Pas de remède au mal du pays ou pour ceux qui sont en mal de célébrité. On ne sait pas soigner les mal lunés et les mal embouchés. Les mal à l'aise sont mal barrés. Ceux qui ont mal aux cheveux peuvent continuer à s'hérisser ou faire la tête. Méfiez-vous! Ceux qui donnent des coups de pied en vache folle vous feront aller de mal en pis ! C'est ainsi! Chacun doit connaître ses limites.

Ah! Mes aïeux soyez bénis! Au fond, j'envie votre génération si simple et si naturelle qui respectait la nature et appréciait le goût authentique. Vous étiez attentifs à la préserver pour vivre sainement. Le mot soin traduisait plus la vigilance que vous exerciez que la médication que l'on doit appliquer aujourd'hui! Si nous avions su garder ces principes de précautions, nous n'en serions pas à nous lamenter aujourd'hui sur la pollution généralisée et l'empoisonnement chimique universel.

Nous pouvons avoir autant de peur que de mal. Nous finirons tous comme des légumes. Il ne restera même plus de pissenlits à manger par la racine.  Pourtant quelques grosses légumes de l'industrie qui en ont fait leurs choux gras se gargariseront encore des progrès médicaux et de la pharmacopée!

En cette période agitée, où on ne sait même plus prendre son mal en patience, les remèdes de grand-mère sont plus que des recettes. Ils sont le témoignage d'une sagesse d'esprit et d'un art de vivre au naturel. "Santé passe richesse".

Commenter cet article