Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Urbi et fourbi 2/4

Publié le par modimodi

 

Ce qu'on croit nouveau est vite dépassé. Il ne sert à rien de reprendre la querelle des anciens et des modernes. "L'histoire se répète." Ce qu'on estime innovation est parfois la reprise de la tradition, rhabillée au goût du jour.

Le proverbe "tout nouveau, tout beau" illustre l'inconstance avec laquelle l'humanité s'illusionne être dans la nouveauté alors qu'elle n'est que dans la mode! Progresser, c'est toujours avancer dans les utopies mais en apportant la preuve que notre esprit est libre!

Le drame ou notre folie, c'est que le progrès doit être constant. Il ne peut ralentir ou s'arrêter, sinon le monde a la sensation de végéter, d'être en recul ou en retard. Notre condamnation est celle d'une perpétuelle course en avant.

Notre langage devient un sabir qui emprunte ses effets au vocabulaire du marketing. Nous vivons au rythme des échanges culturels et commerciaux et nous parlons la langue des autres que nous nous approprions avec plus ou moins de bonheur!

Dans cette vie d'dingue

Qui rend brindezingue

Y'a le standingue

Et les buildingues.

Faut des sterlingues

Pour le shoppingue

Et des shillingues

Pour changer d'fringues.

 

Dans les meetingues

Faut êtr' bilingue

Et pas lourdingue

Aimer le footingue

Plus que l'poudingue

Et les meringues

Ou les browningues

D'chez Burger Kingue!

 

A toute berzingue,

Dans les bastringues

A ribouldingue,

Dans les dancingues,

I'faut qu'ça swingue

Et qu'ça déglingue!

 

Faut pas qu'ça schlingue

Dans son burlingue

Pour faire du gringue

Devant l'planningue

A sa darlingue

Au beau brushingue!

 

Faut du feelingue

Pour, oh! schokingue

Avoir, c'est dingue

Quelques loopingues

Et une valdingue

Comme au bowlingue!

 

Commenter cet article