Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le pont aux ânes 1/2

Publié le par modimodi

A l'école, plus je faisais l'âne, plus j'avais des leçons ! Aujourd'hui, j'ai tendance à braire, sans doute pour avoir de l'avoine et pas du bâton ! Hi-han ! Hi-han !

C'est l'époque qui veut cela ! Chacun se plaint d'être un pays d'ânes surchargés. Le pays grogne, le pays geint ! Tout va mal ! Trop d'impôts, de chômage, plein le dos ! La politique a mis son bonnet phrygien mais ce n'est qu'un bonnet d'âne à la cocarde nationale !

Les places publiques résonnent la nuit de coups de sabots de quadrupèdes ! Les histoires à dormir debout, vous font passer la "nuit debout" ! En permanence, les médias sont prêts à nous livrer aux guérisseurs et charlatans. Chaque parti politique recommande son spécialiste qui confond équidé et équité !

La France est atteinte de maladie chronique. Rien n'évolue sauf les symptômes ! D'ordonnances ministérielles en ordonnances ministérielles, le remède miracle est annoncé mais il reste promis. L'épidémie se propage dans une éruption de réformettes inflammatoires d'opinions ! Hi-han ! Hi-han ! Ah oui ! ... Ah ! N'est-ce ? ... Pas !... Ânon ! Tous verts baudets, tous ruminants, mis à la purge de l'herbe rare !

Tous les fous alliés dans l'amour patriotique remuent ciel et terre dans l'espoir de trouver, enfin tombé du ciel, l'homme providentiel ! Mais comme le disait la sagesse populaire : " Des chercheurs qui cherchent, on en trouve, des chercheurs qui trouvent, on en cherche." Mais ô miracle de basse-cour ! Cocorico ! On aurait trouvé le grand sorcier. L'avenir nous dira si l'on est encore une fois de de plus passé du coq à l'âne !

Car ici, chacun est pris à la gorge ! Je tousse et nous toussons à nous étrangler ! L'âne aux écus d'or de Peau d'âne est lui-même apparu en roué. Ah ! Il aimerait bien ne pas y laisser sa peau ! A la foire d'empoigne, le spécialiste annoncé aurait un traitement miracle pour la Saint Martin ! Que personne ne bronche ! La nouvelle coqueluche, c'est lui ! Par dessus toux, voici le grippe-minaud, le grand grippe-sou au bât brodé d'or ! Mais les Métamorphoses de l'âne d'Or, restent en rêves ou chez Apulée !

Autrefois, au ministère de l'agriculture, on disait : "Bien Fol est qui s'y fie !" On élucubrait ! C'est un âne, Anna, chronique, anal, fat, bête ! Son inspiration d'âne à thèmes récurrents, soit disant providentielle était maligne et contagieuse car elle accroissait davantage la crise de la vie rurale ! Quand chacun s'asphyxiait, lui ne manquait pas d'air ! Hi-han ! Hi-han ! Ce n'étaient qu'histoires à dormir et à passer la nuit, debout !

A présent, il peut à son tour s’époumoner pour nous convaincre. Il a soit disant le sirop à la carotte à avaler, la poudre de perlimpinpin aux chardons et les suppositoires à pousser au fond du problème. Heureusement qu'on ne fait pas boire un âne qui n'a pas soif car cette nouvelle potion, c'est de la pisse d'âne !... Alors, à moins que vous n'en ayez rien à braire, têtes de mulets francs du collier, hennissez, beuglez et ruez ! Si vous n'entendez rien à ces âneries, c'est parce que cet âne vous prend pour des idiots congénitaux !

Ce concert de fausses promesses scandé sur la peau de tambour et débité avec le sérieux d'un âne qu'on étrille ne vous fera pas danser. Qui ne sait pas que " Chantez à l'âne, il vous fera des pets ! "... le dos tourné !

 

Commenter cet article