Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Googlito ++ 4/4

Publié le par modimodi

Googlito est même excité,

Toute la nuit, il va veiller,

Un plein d'amitié quémander.

Entre deux thés et trois cafés,

Il va poster et reposter :

Des bombasses, tee shirt mouillé,

Des mâles, sexys, bodybuildés.

 

Sur l'écran, les yeux explosés,

Il n'a plus d'suite dans les idées !

Coq à l'âne au café au lait !

Il est à jamais enfermé,

Comme de l'intérieur, les WC

Qui vous affichent : Occupé !

 

La googleuse de minuit passé,

Dans le spleen, toute entière plongée,

Fait dans la douce intimité.

Culture, émotion prononcée,

Ell' se croit seule, abandonnée,

Ell' confidence à mots feutrés,

Lutte pour rester éveillée,

Tchatche pour rester connectée,

"Tu dors déjà, dis, ma beauté ?"

 

De la rose, au jardin mouillé,

De l'herbe folle à la pensée,

Le mond' virtuel est beauté

Pour qui aim' la diversité,

Le brassag' des genres, des idées.

 

À l'univers, tous reliés,

Tous inconnus mais réseautés,

En tendresse et en compassion

Dans des milliards de connexions !

Sur le mêm' pied d'égalité,

Créations et chats écrasés 

Et des rencontres improbables :

D'un inuit et d'un baobab !

 

À quoi bon, donc se lamenter,

Me disait un jeun' Facebooké !

On cherche tous à se montrer

Par procuration, s'afficher.

Sur les réseaux, mêm' prisonnier,

De la grande toil' d'araignée,

On est peinard, on est planqué,

On peut fair' discret ou kéké,

Avoir l'impression d'exister,

D'avoir des idées, de penser,

De pouvoir aimer, être aimé,

D'être actif, toujours occupé

D'avoir des amis par milliers

Et de vivr' comme un naufragé,

Comme un oiseau emmazouté,

Dans le virtuel, englué,

Démodé, aigri, isolé,

Inspiré, réac, exalté

Mais branché et googlisé !

 

ENVOI :

"Lorsqu'il se prend pour the best

Ce modimodi, quelle peste !

Car entre le zist et le zest,

C'est le moindre mot qu'il moleste

Avec un culot manifeste !

Qu'il aille se fair' voir à Brest

Ou qu'il retourn' finir sa sieste !"

 

Il répondit : "Bouseux agrestes,

Citadins aux idées modestes,

Esprits pointus et immodestes,

Cousine Nelly, oncle Ernest

Googlitos, Nord, Sud, Est, Ouest !

De la lune ou de Bucarest

Je suis sur G+ et j'y reste !"

Commenter cet article