Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Passante 2/2

Publié le par modimodi

Petit cœur introuvable,

Mon double inconciliable,

Désirs inexprimables,

Cett' part insoutenable

De moi déjà friable,

Ne m'es-tu pas semblable?

Destin inévitable,

Éclats en moi instables

D'un bonheur qui s'ensable

En mon cœur déchirable.

 

Fleur bleue de désespoir,

J'aurais voulu m'asseoir

Près de toi reposer.

J'aurais voulu surseoir

Au temps, à l'illusoire,

Tes malheurs apaiser.

 

Mais je vais mon chemin,

Parallèle, inhumain,

De nuit noire en matin,

Sans lampe d'Aladin.

Assoiffé d'absolu,

Poursuivant éperdu

D'un bonheur méconnu,

Idéal, dans les nues.

 

Et tu vas ton chemin,

Au hasard des défaites

D'envies insatisfaites,

Au gré de tes conquêtes,

Pour puits aux oubliettes.

 

Mais je t'ai reconnue

Là, en pleine cohue

De désirs survenus

Dans ce songe imprévu!

Mon ego advenu,

Ardeur inattendue,

Tu m'es réapparue

Sous la forme ingénue

De ce corps dévêtu!

 

Je te tiens, retenue.

Oh bonheurs impromptus!

Délices suspendus!

En moi, tu perpétues

Sans doute, à ton insu

Le mythe entretenu

Du beau fruit défendu

Et j'écris mon destin

Sur ton corps parchemin!

Commenter cet article