Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Bretelles et ceinture

Publié le par modimodi

Pour être heureux, vite aux abris !

Évitons les intempéries !

Notre amour doit garder le nid.

Pas d’prises de bec, que des cui-cui !

 

Pour sans crainte le préserver

J'te fais d'mon corps, un bouclier !

Prudence est mère de sûreté,

Pas d'épingle ! Elle est bien bouclée,

La ceinture de sécurité.

 

Tu n’as qu’un désir à l’esprit :

Ta tranquillité à tout prix !

Tu m'exiges des garanties,

Des assurances, sans souci :

Du tout risque, sans brouillamini.

 

Pas d'pépins, ni de parapluie !

Nous n'vivrons pas en Normandie

Sous un ciel Lacryma Christi !

Faut du grand bleu au ciel de lit,

Des preuves de tendresse infinie !

 

Cupidon n'est pas un Brutus

Qui fait des promesses au roi d'Prusse !

Aux accrochages, toi, tu dis : « Sus ! »

Les anicroches : « Au terminus ! »

Tu fais droit d'habeas corpus.

 

Tu m’l’as imposé mordicus :

Pas de malus !  Que du bonus

Pour avoir droit à ton quitus !

Ou je peux t'apporter des gages

Ou sans hésiter, tu m'dégages !

 

Pour me bloquer en cas d’tangage,

J'ai besoin d'un solide ancrage.

J'ai renforcé mon arrimage

Avec bretelles au bastingage

Et une ceinture en gros cordages.

 

Je suis au bord du dérapage,

Je suis à deux doigts du naufrage.

Pour ne pas risquer le largage,

Pour éviter le décrochage,

Je me raccroche au bastingage.

 

Tu l’as écrit en bas de page :

Pas le plus petit badinage,

Pas de regard dans les corsages,

Pas le moindre marivaudage.

Au moindre doute, tonne l'orage.

 

J'ai droit à ton grand déballage :

Lessivage, rinçage, essorage !

Stop ! Promis ! Je serai bien sage

Et j'aurai droit à tes images,

D'oiseaux libres mais pas volages !

 

Pour éviter les p'tites cassures,

Je dois t'rassurer, à coup sûr !

Pas de faux pas, ni d'aventures !

Pas de doigts dans la confiture !

Impec sur toutes les coutures !

 

Pas d'écarts et pas de faux pas,

Pas de coup d'canif dans le contrat

Ou j'passe de vie à trépas

Et je me retrouv' dans d'beaux draps

Comme une momie pour l'au-delà !

 

Jurer allégeance, sous serment,

C'est l'devoir de tous les amants.

Celui qui aime, faut qu’il le jure,

A cors et à cris, à murmures !

"Pour la vie, oui, je te l'assure !"

 

Pas de doutes, pas de clair-obscur !

Toi et moi, dansons sous l'azur,

Sans risquer la moindre foulure.

Pas de coups et pas de blessures,

Pas un seul défaut dans l'armure ! 

 

L'amour n'est pas une torture

Il n’y'a pas de tourment qui dure !

Ma foi en toi est pure et dure !

Pas d'intempérie, ni froidure,

La passion est sous couverture ! 

 

Tu m'as donné la procédure :

Du certifié sous signature,

Sans un pâté et sans rature !

Pour qu’la fidélité perdure,

Tu exiges, bretelles et ceinture !

 

Commenter cet article