Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Fin d'année

Publié le par modimodi

Clap de fin comme au cinéma avec arrêt sur image ! Mais une seule ne suffira pas pour conclure l'année. Sauf si vous êtes mort de fin !

Les optimistes vont s'en donner à cœur joie en pensant : tout est bien qui finit bien. Les pessimistes vont se lamenter en débitant les petits tracas et les grandes inquiétudes qui leur ont fait craindre d'atteindre la dernière extrémité, bien avant l'heure. Pourtant si 2020 ne fut pas une année de vaches grasses, avec le coronavirus, ce fut une généreuse année de cornes d'abondance !

Mais ce soir, personne ne doit se laisser aller à la morosité ambiante. Après l'an foiré, où votre poubelle est sortie plus souvent que vous, fêtez le départ de 2020 dans la gaieté et l'espoir ! Bien avant Noël, vous avez eu les boules, vous vous êtes faits enguirlander, ce soir, restez dans l'ambiance, lavez-vous en les mains avant de lancer cotillons et serpentins ! Mais il est interdit de vous mettre en pétard.

Soufflez sans postillonner dans la sarbacane mais ne soyez pas à bout de souffle ! L'année est finissante, pas vous ! Les années se suivent sans se ressembler. Bonne nouvelle ! Il y a des vaccins pour la Covid. Le pire est donc derrière vous, parole de mutant ! Vous mourrez tous un jour mais vous mourrez guéris !

Il ne reste plus qu'à trouver une solution de continuité du bonheur comme de la santé et une reprise de l'économie en général. Puisque le virus ne semble pas avoir déclaré la fin d'activité, combattez-le sur son propre terrain. Vous n'agissez pas en vain. Ne suspendez pas vos efforts quotidiens, n'abandonnez pas les précautions et 2021 sera un grand millésime.

La fin justifie les moyens appropriés. Eh bien, dansez maintenant ! Entrez dans la farandole et gardez vos distances pour la chenille. Ne laissez pas votre masque au placard si vous ne voulez pas que la Covid redémarre.

Ce soir, tout est prudemment permis. L'année se taille, vous pouvez aussi couper court aux mauvais souvenirs et rabattre les épis des contrariétés en vous amusant. Le destin ne s'est pas payé votre tête, il vous a pris en grippe pour vous faire votre fête, bien avant les fêtes.

2021 vous la fera tourner. Aux douze coups de minuit, votre chant de liesse n'est pas un chant du cygne. Il n'est pas dit que St Sylvestre a plus de pin sur la planche et qu'il se déchêne davantage.

A la fin du compte à rebours, avant les joyeux "Bonne année ! Belle année ! Heureuse année et beaux nénés !", vous êtes loin de vivre votre dernier quart d'heure. Vous atteignez le terme de l'année, cette ultime échéance n'est pas une extinction, juste le déclin des jours annuels au calendrier perpétuel.

"Quand c'est fini, n, i , i , ni, ça recommence !" Il ne s'agit pas d'un point final de non-retour mais juste, d'un point à la ligne de 2020 pour ouvrir un nouveau paragraphe et compléter un des chapitres de votre existence. Ne laissez pas tomber les traits d'union, pour raccrocher les douze wagons du nouvel an. La fin de l'année est un événement festif sur la courbe du temps infini, en aucune façon une fin programmée ou une finalité. A vous de fignoler les finitions !

D'ailleurs, tout est question de moral et d'interprétation. Préférez parler du bout de l'an que de la fin de l'année. Un bout laisse entendre qu'il ne s'agit qu'une partie du tout, un morceau n'est pas le dernier bout. L'année nouvelle rajoute un autre bout qui ne se confond pas avec la dernière extrémité. Ainsi le bout du tunnel laisse entrevoir la lumière et vous tenez le bon bout. Le virus vous a mis à bout, 2021 y met fin. Dès le premier janvier, vous savez par quel bout la prendre et vous entrez dans l'année entière avec l'espoir d'en voir les deux bouts. Vous n'avez pas atteint le bout du bout. Ce n'est donc pas la fin ni le bout du chemin ! Touchez du bois, vous tenez le bout et le bout de vos peines !

Pas de terminus même pour l'austère minus qui rêve de grandeurs sans limites. La fête continue ! Pas de barrière à la joie ! Plus on est de fous, plus on rit. Sans se donner un mal fou, c'est la fête à Neuneu et aux neuneus, le grand saut pour les so-sots ! Vive les fous rires et le grand soir ! Le virus vous a déjà coiffé, du chapeau pointu !

Champagne ou Champony pour de menus plaisirs ! Vous ne voulez peut-être pas qu'on vous prenne pour une truffe ! En application stricte du couvre-feu, vous renoncez à réveillonner, presque rien, juste un bout. Vous vous coucherez plus tôt comme les poules qui ne semblent pas être atteintes par l'épidémie. Au gui l'an neuf, Covid va te faire cuire un œuf !

Au fond de votre lit, vous ne discuterez pas le bout de gras. Vous pourrez, avant de compter les moutons, former des vœux sans masque, afin de parvenir sans encombre à vos fins, avant la fin de l'année prochaine ! Vous êtes comme nous tous ! Nous souhaitons une fin heureuse pour au moins 107 ans !

 

 

Commenter cet article

porcaro 03/01/2021 18:19

toujours si vrai et joliment dit Merci Merci pour ces mots joyeux et pleins d'humour et de réconfort
Encore bonne année on va gagner !!!!!