Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Boules de comme

Publié le par modimodi

L'homme, c'est comme les bouffons, il aime faire la nique.

La mort, c'est comme le foot, elle y va droit au but et vous dégage en touche.

La femme, c'est comme la cigarette, si elle est bien roulée, pas de propos fumeux!

L'amour, c'est comme l'aptitude, il faut être de taille et en mesure de le faire.

La vie, c'est comme la gadoue, ça vous met à boue avec la mort.

Le sexe, c'est comme l'effroi, on a parfois la chair de poules.

L'amour, c'est comme les Indes, on est souvent marron de ne pas le découvrir.

La mort, c'est comme le crocodile, elle vous fait la peau et de chagrin vous arrache des larmes.

La vie, c'est comme la côte, depuis Adam, ça convient au-tire-au-flanc.

Voir les commentaires

Mystères

Publié le par modimodi

La mort nous rend-elle la monnaie de sa pièce, quand, toute sa vie, on a payé de sa personne?

Quand la belle a une superbe académie, est-ce le nu ou la fleur qui la rend immortelle?

Les femmes inaccessibles, sont-elles inabordables ou impénétrables?

Faire de l'exhibitionnisme, est-ce faire preuve d'os-tentation?

Si elle vous accorde sa main, faut-il la baiser ou mettre les pouces?

Rester vieille fille, ça vous ans lady?

Si l'un a un poids sur la conscience et l'autre, une masse d'idées, sont-ils altères, égaux?

Est-ce pêcher en carême que de faire grasse matinée?

Au fond, le cul-de-jatte, ne manque-t-il pas de bol?

Voir les commentaires

Boules de comme

Publié le par modimodi

La vie, c'est comme le sexe, pour durer, il faut être en vigueur.

La mort, c'est comme les cernes, on l'a à l'œil, puis ça devient incontournable.

L'amour, c'est comme l'escrime: des petites touches avant de porter la botte de nœud vert.

La femme, c'est comme la latitude, il faut garder les pieds sur terre car pour l'avoir toute, il y a des degrés et c'est...long!

L'homme, c'est comme Polichinelle, l'amour, est son secret.

Le sexe, c'est comme la balançoire, il faut le coup de rein pour pousser.

La vie, c'est comme l'addition, elle se règle en somme, avec la mort.

La mort, c'est comme la fanfare, le dernier souffle du corps est un sale coup pour le réveil.

La vie, c'est comme les miroirs, ça mérite lumière et réflexion.

Voir les commentaires

Mystères

Publié le par modimodi

Faire l'amour avec un peine à jouir, est-ce prendre son mâle en patience?

Pourquoi les saler ou les poivrer, s'il vous en cuit déjà pour vos paroles crues?

Dans les devoirs de l'amour, que faut-il remplir sans verser dans la marge?

La différence entre la vierge et le cierge, est-ce la flamme ou la mèche?

Entre deux tours, deux passes, passe la magie de l'amour?

Est-ce, faute d'être un porte-bonheur, que la vie finit en porte-à faux?

Quand la vie met les voiles, est-on vraiment fichu?

Pourquoi les cocus ont-ils le front de vous corner aux oreilles, leur infortune?

Les gens qui vous emmerdent, est-ce pour les besoins de la cause?

Voir les commentaires

La belle et la bête

Publié le par modimodi

Mon bel ami, l'usage affirme, "Sois belle et tais-toi!"

Moi, j'en connais beaucoup trop qui ont choisi.

Elles s'entretiennent et parlent, de leurs grains de beauté, des gravures de mode, des dernières tendances glamour... Elles causent ainsi, de tout et de rien!

Enfin, de ce petit presque rien, qui rassure et qui permet d'appeler Charme, ce qui manque à la Beauté.

L'une d'elles en rêvant, les yeux mi clos, traverse évanescente le miroir enchanté de ses songes. Oh! Divin bonheur, inespéré, surnaturel!... La belle sourit aux anges de se voir si belle en ce miroir!

Et voilà, qu'un bon petit diable, déguisé en charmant Chérubin, déploie devant elle, ses ailes et son zèle. De sa plus belle voix, il la louange. Elle est son ange du ciel, son irréelle, sa chimère. Prêt à la chevaucher, il lui certifie en rougissant, ne pas s'intéresser au sexe, uniquement à sa beauté céleste!.. Il l'exalte, elle est dans toute sa grâce auréolée, son ange de douceur et de vertu, l'ange gardien de son cœur.

Il multiplie ses dévotions. Avec une patience d'ange, il lui affirme que ses charmes délicieux le mettent aux anges, tout en pensant, qu'ils le portent... au nu!

Charmée et transportée à son tour, l'angélique pascalienne, confondant Dieu et Cupidon, lui donne alors sa foi et bien plus!

Au septième ciel de son lit étoilé, elle en oublie toute Pensée: "Qui fait l'ange, fait la bête", pas la bête à Bon Dieu!

Alors, ayant épuisé les charmes de sa charmante et belle, la bête se fait la belle!

Voir les commentaires

Boules de comme

Publié le par modimodi

 

La vie, c'est comme la mention, passable.

L'amour, c'est comme l'avion, aucun ne décolle sans elles.

La mort, c'est comme la teinture, ça vous file une dernière trempe.

L'homme, c'est comme le gouvernail, il lui faut tenir la barre, la redresser et donner le coup.

La femme, c'est comme le tableau, du trompe-l'œil à la croûte, elle peut vous en faire voir de toutes les couleurs!

Le sexe, c'est comme les affaires, pour être un homme, un vrai, il faut être dur quand on vous y met dedans.

L'amour, c'est comme la grammaire, du défini à l'indéfini, l'article se veut démonstratif.

La vie, c'est comme la procession, il faut ménager son cierge, disait la petite nonne.

La mort, c'est comme le serpent, au dernier python de la vie, on ne choisit pas le boa de son cercueil.

Voir les commentaires

Célébrités

Publié le par modimodi

Histoire d'O, un tube ou une vanne?

Est-il vrai, qu'avant de lui croquer la pomme, Adam a déclaré à Eve, quand on n'a pas inventé la poudre, on peut s'essayer à la brosse... à faire reluire?

Attila, un ami pour les Huns, un fléau pour les autres. Qui l'eût cru?

Quand il avait la tête qui tournait, Galilée s'en faisait-il tout un monde?

Jeanne d'Arc brûlait-elle encore les étapes avant de s'éteindre en 1431?

Icare, ce triste sire, n'aurait-il pas mieux fait, de voler de ses propres ailes?

Noé aurait-il dit : En avant, Arche et après moi, le déluge?

Cambronne peut-être inspiré par Le Brun, prouva qu'en général, avec de bons sentiments, on peut excrêmement bien laisser sa trace dans l'histoire!

Marthe Richard pratiquait-elle la course contre la monte?

Voir les commentaires

Rêve de printemps

Publié le par modimodi

Chaque matin à mon réveil,

Dès que se lève le soleil,

Le rossignol fait des roulades,

Cocorico fait claironnade,

Le merle siffle une ballade,

L'écureuil part en escalade,

Les papillons font la parade.

 

Le grillon à la cantonade,

Fait retentir sa fusillade,

Le pic-vert par fanfaronnade

Répond par une mitraillade.

On se croirait aux barricades!

 

Parfois, le ciel fait mascarade,

Les nuag' tendent l'embuscade

Au soleil qui part en balade

Et revient à la dérobade.

Le vent lui donne des bourrades

Et là-haut, c'est la bousculade!

 

Les stratus font de la glissade,

Les nimbus portent l'estocade.

Bientôt, c'est la dégringolade,

La pluie danse la cavalcade,

Le tonnerre entre en canonnade,

Les éclairs blancs font des œillades

Puis portent des estafilades

Aux éléments en débandade.

 

Pourtant, quand cesse la tornade,

Tout est sauvé de la noyade.

Les oiseaux jouent la sérénade,

Les nuag' offrent l'accolade,

Le printemps fait des embrassades

Au soleil qui donne l'aubade,

A mon cœur battant la chamade.

Voir les commentaires

1-2-3-4-5-6-7

Publié le par modimodi

1-2-3-4-5-6-7

A maman, je fais risette.

 

1-2-3-4-5-6-7

Cette comptine m'embête

Je n'ai plus que ça en tête.

 

1-2-3-4-5-6-7

Je préfère les devinettes!

Je veux fair' des galipettes,

J'ai un trou à mes chaussettes!

 

1-2-3-4-5-6-7

Je tir' les ch'veux des fillettes,

Des chipies et des mauviettes!

J'les tiens par la barbichette,

Je déteste les couettes!

 

1-2-3-4-5-6-7

Arrêtez les historiettes,

Pirouette, cacahuète,

Chevillette, bobinette,

Je n'aim' pas les alouettes,

C'est toi, qui perdras la tête!

 

1-2-3-4-5-6-7

Je préfère les sucettes,

Le chocolat en tablette,

Fair' des bêtises, en cachette,

Aller tirer les sonnettes,

Fair' des grimaces, à Babette,

Et embêter ma sœurette!

 

1-2-3-4-5-6-7

Assez des marionnettes!

J'veux souffler dans ma trompette,

J'veux fair' du patin-roulettes,

Du skate ou d'la bicyclette!

J'en ai par-dessus la tête!

Arrêtez la chansonnette,

J'ai déjà une calculette!

Voir les commentaires

Le lapin

Publié le par modimodi

Certains m'appellent Jeannot,

Lapinou ou Lapinot!

J'suis l'préféré des minots.

 

Les USA me plébiscitent,

Bugs Bunny, Roger Rabbit

Dans les cartoons, j'suis au hit!

 

Oh! Lewis Carol m'invite!

J'suis le lapin blanc d'Alice.

Très en retard, ma montre suisse!

Vite, au terrier, faut qu'on s'glisse!

 

Chez Disney, mon ami l'faon,

Bambi, m'appelle Pan-Pan

Tapant du pied, tambour battant!

 

Au grand rallye des laitues,

J'prends des poses de statue

Pour fair' gagner la tortue.

 

Dents d'lapins, râpeur de pommes,

Longues oreilles, on m'surnomme,

Aux courses' de lapinodrome.

 

C'est à caus' d'un accès d'fièvre,

Qu'on m'affubla d'bec-de-lièvre,

Raillant ma mémoir' de lièvre!

 

À Pâques, j'me sens tout patraque

Quand de chocolat, on m'plaque,

Pour qu'aux jardins, on me traque!

 

Même à la fête des cloches,

Je trouv' l'idée plutôt moche,

De m'fair' croquer la brioche.

 

On m'déguste en pain d'épice!

Mais, faut bien des sacrifices

Pour fair' partie des délices.

Voir les commentaires