Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Mystères

Publié le par modimodi

Quand on a du St Joseph, du St julien et du St Amour, vaut-il mieux s'adresser à Dieu qu'à ses saints?

Les blagues de chauves sont-elles toutes tirées par les cheveux?

En manquant son contre ut, la cantatrice a-t-elle déchanté?

A force de baiser comme un lapin, risque-t-on d'y laisser sa peau voire ses pruneaux?

Peut-on dire d'un conteur d'histoires à dormir debout, qu'il est une bête de somme?

Le pauvre impuissant a-t-il sa virilité qui s'est fait la paire?

Quand l'amour tombe à l'eau, dans quoi faut-il noyer son chagrin?

Ouvrir sa bourse, en ayant l'air d'en avoir deux, n'est-ce pas vouloir ne donner qu'au compte-gouttes?

La frustration des vieillards? Être encore durs, mais de la feuille!

Voir les commentaires

Boules de comme

Publié le par modimodi

La femme, c'est comme l'accalmie, si elle est sensible, on peut en profiter pour prendre du bon temps.

L'amour, c'est comme la bicyclette, la petite reine, ne s'oublie pas.

Le sexe, c'est comme la colère, on peur se faire secouer le cocotier pour des noix et le prunier pour des prunes.

La mort, c'est comme l'accent, dramatique et déchirant au dernier cri.

L'homme, c'est comme l'accord, s'il est de façade, il peut-être en trompe-l’œil.

Le sexe, c'est comme l'essai, on tâtonne avant de l'avoir bien en mains.

La vie, c'est comme la longueur, elle s'étire mais tombe hélas, toujours tout juste.

L'amour, c'est comme l'armée, battre en retraite provoque la débandade.

Le sexe, c'est comme l'absurdité, mesurable quand on met le doigt dessus.

Voir les commentaires

Mystères

Publié le par modimodi

 

Les femmes tiennent-elles en laisse, les hommes qui ont du chien?

Est-ce parce que la mort le fait partir en fumée que le défunt est appelé feu?

Ce gay étourdi tout étonné est-il tombé de la lune?

Qu'y a-t-il de plus synchrone que de s'emmerder par un temps de chiottes?

Quand quelqu'un vous tient la jambe, est-ce pour échanger des points de vue avant de prendre langue avec vous?

Comment tenir le bon bout: du bout des doigts, des lèvres ou des dents?

Si toute femme a un cœur d'or, faut-il avoir de la veine pour trouver le filon?

Sont-ils vantards ou menteurs ceux qui prétendent jouir du sexe, les doigts dans le nez?

Doit-on promettre aux vieillards une fin heureuse, sous les meilleurs hospices?

Voir les commentaires

Boules de comme

Publié le par modimodi

Le sexe, c'est comme l'examen, on le rate parfois de justesse.

L'amour, c'est comme l'acceptation, à obtenir mais plus en corps à confirmer.

L'homme, c'est comme le couteau, premier ou second, il faut le tenir par le manche.

La mort, c'est comme l'excuse, un mot d'absence mal rédigé.

La femme, c'est comme l'image, la croire sage n'est qu'un cliché.

La vie, c'est comme le chandail, la mort est l'accroc de taille, qui nous mène au trou.

Le sexe, c'est comme la louange, on peut en avoir plein la bouche.

L'homme, c'est comme l'accès, compliqué et limité, à l'usage.

La femme, c'est comme l'abri, on cherche à se réfugier dans sa grotte.

 

Voir les commentaires

Mystères

Publié le par modimodi

Toute femme ne devrait-elle pas savoir que la peau d'orange ne fait pas de quartier?

Pour s'érotiser, les bigotes discutent-elles du sexe des anges?

Faut-il toujours tenir l'arme à droite pour éviter de la passer à gauche?

Quand une femme veut vous mener en bateau, vous laisserez-vous faire, si c'est pour tenir la barre?

La prouesse d'une tête de nœud, est-ce de parvenir à vous traverser l'esprit?

La tortue a-t-elle dit au lièvre: "Tu n'aurais pas dû me raconter des salades"?

Quand un homme est distingué, est-ce pour son allure ou par choix?

Ceux qui ont le bras long ont-ils plus d'opportunités sous la main?

Même si elle s'en tape, n'est-il pas juste de penser qu'une femme sans tête ne vaut pas un clou?

 

Voir les commentaires

Boules de comme

Publié le par modimodi

Le sexe, c'est comme le mont, on peut y être en butte avec Vénus.

La mort, c'est comme le bar, pour votre dernière bière, elle fait monter la pression.

L'amour, c'est comme l'expédition, il faut l'entreprendre, se lancer ou se faire envoyer balader.

L'homme, c'est comme le barbier, s'il vous tombe sur le poil, il vous rase.

La vie, c'est comme l'abonnement, on le croit gratuit mais la mort vous le fait payer.

La femme, c'est comme la galère, non seulement on rame mais en plus, on traîne son boulet.

L'homme, c'est comme l'histoire, il se croit drôle, il ne prête qu'à rire.

Le sexe, c'est comme l'alcool, on peut être ivre de bonheur, si on y a bu tout son soûl.

L'amour, c'est comme la fin, quand ça traîne en longueur, ça tourne court.

 

Voir les commentaires

Mystères

Publié le par modimodi

Comme coiffure, si l'Alsacienne préfère la choucroute, la cavalière préfère-t-elle la queue de cheval?

La réponse du berger à la bergère, était-ce pour l'envoyer paître?

Ceux qui ont mis du cœur au ventre, seront-ils plus facilement écœurés de s'être crevé la panse pour rien?

Avec un sexe comme un fétu de paille, comment espérer botter quelqu'un?

Entre "sauter du coq à l'âne" et "passer du coq à l'âne", peut-on voir un effet de l'arthrose?

Pour travailler comme un nègre, est-il possible de faire sans blanc?

Pourquoi la veuve Poignet cherche-t-elle à en venir aux mains avec les têtes de nœud?

Ceux qui vivent de l'air du temps, ont-ils droit aux temps morts?

Pour garder un moral d'acier, suffit-il d'y croire dur comme fer?

 

Voir les commentaires

Boules de comme

Publié le par modimodi

L'homme, c'est comme l'âne, il attire les bourriques.

Le sexe, c'est comme le pneu, s'il est crevé, il tombe à plat.

La vie, c'est comme la semelle, tant que ça marche, il faut faire les cents pas et ne jamais la lâcher.

La mort, c'est comme l'apparition, la vision d'un spectre.

L'amour, c'est comme le don, il nous est accordé, quand on est capable du don de soi.

La femme, c'est comme la beauté, de la chair à canons.

L'homme, c'est comme le lapin, quand il est chaud, il vous saute sur le râble.

La vie, c'est comme l'occupation, pas de temps morts.

Le sexe, c'est comme le magasin, propice au lèche-vitrine.

Voir les commentaires

Mystères

Publié le par modimodi

En amour, un bon diplomate cherche-t-il à tremper son biscuit?

Doit-on mettre au parfum ceux qui, par trop de vents, ne sentent pas la rose?

Si une proposition est louche, faut-il y regarder à deux fois?

Est-ce qu'une vieille branche peut casser du bois sur le dos de son meilleur poteau?

Les timorés du sexe ont-ils la secrète envie de disparaître dans un trou de souris?

Faut-il serrer les boulons à celui qui a tous les vices et le mettre au pas?

Un vert galant vous fera-t-il voir le vit en rose?

Un chauve peut-il couper les cheveux en quatre ou se prendre aux cheveux avec ses semblables?

La vieille fille qui n'en voit pas le bout se lassera-t-elle d'attendre?

 

Voir les commentaires

Boules de comme

Publié le par modimodi

L'homme, c'est comme l'orchestre, il a besoin d'une femme pour le mener à la baguette.

La vie, c'est comme la danse, elle s'éloigne sur la pointe des pieds.

La femme, c'est comme la cuisine, elle peut faire bouillir ou mijoter les durs à cuire.

L'amour, c'est comme l'éclaircie, une embellie du temps de la vie.

Le sexe, c'est comme les rênes, une bonne cavalière sait tenir la bride haute.

L'homme, c'est comme le roi, il veut dominer son sujet, mais sait-il être à la hauteur?

La mort, c'est comme le goulot, un étranglement assuré pour ceux qui ont de la bouteille.

La femme, c'est comme la peur. Quand elle vous donne le grand frisson, si vous avez la chair de poule, ne cherchez pas, c'est une cocotte!

Le sexe, c'est comme l'oreille, on peut tendre l'oreille et ne rien entendre à l'amour.

Voir les commentaires