Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le moustique

Publié le par modimodi

Bzz, Bzz, Bzz, Bzz, c'est le cantique du moustique!

Tu entends dans le noir son Bzz, Bzz fatidique,

Tu le guettes, il approche, tu te fais héroïque

Tu te tiens éveillé, raide, comme un porc-épic!

 

Il s'éloigne, il revient, le bzz bzz, pour musique,

Il tourne autour de toi, le bzz bzz frénétique

Il attend, te survole, son plan est stratégique

On ne peut échapper au complot du moustique!

 

Tu luttes, tu t'agites de sursauts athlétiques,

Tu tombes de sommeil, tu t'endors. V'là le hic!

Si tu dors, je te pique, c'est la tactique du moustique.

 

Il est à ton oreille, tu cognes. Clac et Clic!

Tu allumes confiant, la lumière électrique,

Tu restes médusé, pas le moindre moustique!

 

Si tu dors, je te pique, c'est la technique du moustique!

Il se pose et enfonce l'aiguille maléfique:

Le bras, le cou, le pied, le plan est méthodique

Et à chaque piqûre, il prend soin, il s'applique.

 

Les instants du réveil sont des moments critiques,

Bizarrement partout, ça démange et ça pique!

Tu grattes, tu t'écorches, partout, c'est la panique!

Méfies-toi désormais des bzz bzz du moustique!

Voir les commentaires

Le hibou et le coucou

Publié le par modimodi

Hou! Hou! Hou! Hou!

Voilà le loup!

Le loup-garou!

Dépêchez-vous!

Rentrez chez vous!

 

Hou! Hou! Hou! Hou!

Endormez-vous!

Crie le hibou

Qui dort debout

Au garde-à-vous!

 

Tout doux! Tout doux!

L'air est si doux!

C'est le mois d'août

Des rendez-vous,

Dit le coucou.

 

Faites des bisous!

Enlacez-vous

Chantez partout

Des p'tits mots doux

Si fous, si choux!

 

Coucou Hibou!

T'es qu'un jaloux

C'est le mois d'août 

Et l'on s'en fout!

Coucou! Coucou!

Voir les commentaires

La mouche

Publié le par modimodi

Madame la mouche est en colère

D'être transformée en bateau.

Pourquoi pas en chemin de fer,

En paquebot ou en hélico?

En bateau-mouche, la belle affaire!

Et pourquoi pas en montgolfière?

L'idée eut été moins idiote 

De me changer en super yacht!

 

Moi, Tsé Tsé, j'aurais apprécié

D'être changée en bombardier!

Il aurait même été génial

De me fair' navette spatiale!

Mais un bateau du bord de Seine,

Je trouve l'idée plutôt malsaine.

Descendez-moi à la prochaine

Ou bien, je pique le capitaine!

Voir les commentaires

Le bigorneau

Publié le par modimodi

Je ne suis pas assez gros,

Pas taillé comme un bulot,

Ni collé à mon poteau

 

Je ne suis pas bien costaud

Ni gaulé comme un tourteau!

J'peux pas mettre le turbo,

Y'a pas d'place, sous le capot!

 

J'ai que la peau et les eaux,

Tout chétif et ramollo,

Aussi tassé qu'un mégot,

Emmêlé comme un tuyau.

J'ai mérité le repos.

 

Descendez-moi du plateau!

Ne m'enduisez plus d'mayo,

Plus d'épingle, j'en ai plein l'dos!

 

Moi, j'veux vivre au bord de l'eau,

J'veux jouer d'mon vieux banjo,

Gigoter dans les rouleaux,

Avec maman, les p'tits bateaux,

Enroulé comme un escargot!

Voir les commentaires

Le caniche de la reine d'Autriche

Publié le par modimodi

Le caniche de la reine d'Autriche

A des frisettes et une barbiche.

Mais il s'en fiche et contrefiche,

Lui, ce qu'il aime, c'est les pois chiches!

 

La pouliche de la reine d'Autriche

A des sabots et l'œil de biche.

Mais elle s'en fiche et contrefiche,

Elle voudrait danser la scottish!

 

Le mari de la reine d'Autriche

Parle couramment l'English.

Mais il s'en fiche et contrefiche,

Il rêve d'être tsarévitch!

 

Et la brave reine d'Autriche

Qui a en horreur les pois chiches,

Ne sait pas danser la scottish,

Ne comprend pas un mot d'English,

Dans son mouchoir de soie pleurniche.

Voir les commentaires

L'hirondelle

Publié le par modimodi

Hirondelle, ma demoiselle!

Emporte-moi dans le plein ciel,

A tire-d'ailes! A tire-d'ailes!

 

Hirondelle, voyelle du ciel!

Emmène-moi faire la belle,

A tire-d'ailes! A tire d'ailes!

 

Hirondelle, ma mie si frêle!

Embarque-moi dans ta nacelle

A grands coups d'ailes! A grands coups d'ailes!

 

Peins-moi les jours couleur pastel,

Fais-moi danser la tarentelle

Parmi grillons et sauterelles!

 

Allons! Bon vent, ma mie fidèle,

En route pour le septième ciel

En parachute ascensionnel!

 

Je suis accroché à tes ailes

Et je fais de la balancelle,

A travers ciel et arcs-en-ciel.

Voir les commentaires

Hard heure

Publié le par modimodi

 

Quand Satan prend forme humaine et se confie... 

Oyez! Oyez! Les ardeurs iconoclastes d'une hard heure :

 

Je suis un ardent défenseur

De l'amour et de ses valeurs.

Mais il me faut de la fraîcheur

De doux émois, pas de froideur,

Il me faut sur le champ, sur l'heure

Des demoiselles en blancheur

Qui s'érotisent avec lenteur,

D'une bougie de la Chandeleur.

 

De l'amour, je suis serviteur !

Pour leur offrir le grand bonheur

Plus diplômé que moi, tu meurs !

Tout feu, tout flammes, c'est à toute heure

Que je me montre à la hauteur

Quand je me donne avec ferveur

Aux demoiselles ou aux bonnes sœurs. 

 

Adieu prières, adieu candeur,

Quand le désir lance des lueurs

Dans mon regard de vieux charmeur.

Chaque nonne y perd sa froideur.

Le pensionnat  a des vapeurs,

Tout le couvent est en chaleur,

C'est panique, chez les enfants de chœur !

 

J'ai un vrai charme ravageur,

Le savoir-faire du séducteur,

La technique du beau parleur,

Du confesseur bonimenteur,

L'art oratoire du grand prieur.

J'érotise avec tant d'chaleur

La passion pour notre Seigneur

Que j'leur mets pâleurs et rougeurs

Que je leur tire de tendres pleurs,

Qu' les dévotes dans leur torpeur

Rêvent de moi avec langueur.

 

Je sais perturber leurs humeurs

Et mettre leurs corps en moiteur.

Dans leur sommeil réparateur,

Sous le voile de leur pudeur,

Un petit songe tentateur

Vient les effleurer en douceur.

Avec l'art d'un explorateur,

S'arrêtant à chaque rondeur.

En caresses, en accroche-cœur,

Il les réveille tout en douceur

Troublant leur vertu dans sa fleur.

 

Adieu tiède heure ! Adieu fade heure !

A l'ouvrage, elles mettent tout leur cœur

D'un expert petit doigt d'honneur !

Vision d'extases, chacune meurt

En cris de délices intérieurs.

 

Plus de bel ange, plein de verdeur

Ni d'corps à corps plein de vigueur

Avec le puissant rédempteur,

Pas besoin de vibromasseur

Pour jouir de plaisirs meilleurs,

Quand on tient la main du Seigneur !

 

Dans le chœur, devant Monseigneur

Le corps empli d'un grand bonheur,

Frémissant tout en profondeur,

Chacune chante avec ferveur :

"Ô Jésus que ma joie demeure !"

 

Voir les commentaires

Le homard

Publié le par modimodi

Mon vieil homard,

T'es pas bavard,

T'es pas criard,

Mais furibard!

Tu grinces, tu grinces,

Tu sors les pinces

Et tu cisailles

En représailles!

 

Mon pauvre homard,

C'est sans espoir!

Ta carapace

Court à la casse!

Vois-tu le gril

Aux mill' périls?

Toi, l'fanfaron,

Au court-bouillon!

Et vite! Vite!

Dans la marmite!

 

Oui! Moi j'en pince

Pour tes pinces!

Oui! Oui! J't'adore

J'te croque! J'te mords

En Thermidor!

Voir les commentaires

La taupe

Publié le par modimodi

"Taupe là! Taupe là! Taupe là! Là!"

"C'est moi que v'là! Me r'voilà!"

 

Dans la pelouse, c'est le branle-bas!

Pas d'temps pour les entrechats!

Dans le noir, à tour de bras

Je creuse comme un forçat,

Je mets la terre en émoi.

Mais tu vois le résultat!

 

"Taupe là! Taupe là! Taupe là! Là!"

 

Tu constates les dégâts,

Découvrant de tas en tas

Mes petits Himalaya.

Tu cries à en perdr' la voix.

Comme une diva d'opéra.

"Holà! Non! Tout mais pas ça!"

 

Tu peux bien lancer le chat

Ton gros matou, Attila!

Ah! Ah! J'en ris aux éclats!

Il peut me suivre, pas à pas

Il m'entend mais ne m'voit pas.

Il ne m'attrapera pas!

Voir les commentaires

La vache

Publié le par modimodi

Meuh! Meuh! Meuh!

Dans l'troupeau joyeux,

Des vaches à Mathieu,

A la queue leu leu

Je fais plein d'meuh meuh

En remuant la queue.

 

Meuh! Meuh! Meuh!

Je vois c'qui t'émeut.

Mon petit bouseux.

Je sais que tu veux : 

Un bol onctueux 

De lait bien crémeux!

 

Meuh! Meuh! Meuh!

Mais patiente un peu.

Je fais de mon mieux.

Je suis un herbeux,

Broutant silencieux 

Ce pré savoureux.

 

J'y rumine heureux,

La têt' dans les cieux

De l'azur laiteux,

Plein de vœux radieux,

Plein de rêves bleus, 

Au fond de mes yeux.

 

Meuh! Meuh! Meuh!

Y'a pas d'lait su'l'feu!

Attends donc un peu!

J'ai l'pis généreux,

Je fais tout ce que j'peux.

On n'est pas des bœufs!

 

Voir les commentaires