Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Boules de comme

Publié le par modimodi

 

Le sexe, c'est comme la fusée, on croit envoyer un missile, ce n'est qu'un chandelle romaine.

La mort, c'est comme la mécanique, quand vous perdez les boulons, elle vous serre la vis et vous écroue.

L'homme, c'est comme la grosse plaisanterie, il est sûr de rire à perdre haleine et même d'en mourir.

L'amour, c'est comme l'acharnement, s'il est aveugle, il peut-être maladif, s'il est thérapeutique, on peut le refuser.

Le sexe, c'est comme l'accroissement, sensible et progressif, soudain et rapide mais difficile à prévoir comme à freiner.

La femme, c'est comme le dragon, tantôt, elle pète le feu, tantôt  elle crache des flammes.

La mort, c'est comme l'éternité, sans temps mort, on peut trouver le temps long.

La femme, c'est comme l'accueil, si elle est réservée, froide et distante, il vaut mieux ne pas la laisser entrer, surtout dans votre cœur.

Le sexe, c'est comme le poteau, quand il est droit comme un piquet, il veut aller au pieu, prêt à se planter.

Commenter cet article