Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Articles avec #pas si betes! tag

Le moustique

Publié le par modimodi

Bzz, Bzz, Bzz, Bzz, c'est le cantique du moustique !

Tu entends dans le noir son Bzz, Bzz fatidique,

Tu le guettes, il approche, tu te raidis, stoïque,

Il s'éloigne, il revient, le Bzz, Bzz satanique.

Tu te tiens éveillé, tu te fais héroïque,

Il attend, te survole, son plan est stratégique.

On ne peut échapper au complot du moustique !

 

Bzz, Bzz, Bzz, Bzz, c'est la musique du moustique !

Tu tombes de sommeil, son Bzz est narcotique,

Tu luttes, tu t'agites de sursauts frénétiques.

Il tourne autour de toi, le Bzz soporifique.

Il est à ton oreille, tu cognes, Clac et Clic,

Tu allumes confiant, la lumière électrique,

Tu restes médusé, pas le moindre moustique !

 

Si tu dors, je te pique, c'est la tactique du moustique !

De ses pattes et ses ailes, il brique et il astique,

Pour aspirer ton sang, son dard télescopique.

Il se pose et enfonce l'aiguille maléfique:

Le bras, le cou, le pied, le plan est méthodique

Et à chaque piqûre, il prend soin, il s'applique.

Tu dors, sans te soucier, c'est mieux qu'à la clinique,

Chaque ponction nouvelle est un anesthésique.

 

Si tu dors, je te pique, c'est la technique du moustique !

Les instants du réveil sont un moment critique,

Bizarrement partout, ça démange et ça pique.

Tu cours devant la glace et là, c'est la panique,

Tu fais une éruption de fièvre bubonique !

Tu grattes, tu t'écorches, le tableau est épique,

Tu sembles agité d'une crise hystérique.

 

C'est trop tard et injuste, la vie est pathétique !

Elle n'épargne personne, mêm' pas les porcs-épics.

On ne peut échapper aux impôts, aux moustiques !

Mort aux aiguillonneurs ! Vive la République !

 

Voir les commentaires

La puce

Publié le par modimodi

À l'heur' de l'angélus,

Un avé, un sanctus,

Orémus, orémus !

Prions tous pour la puce,

Passée sous l'autobus.

 

Enfoncée au plexus,

Cassée au cubitus,

Brisée à l'humérus,

Broyée au radius,

Raplatie, rasibus !

 

Réjouis-toi, ma puce,

Tu aurais pu, en sus :

 

Tomber dans les cactus,

Sous les roues de l'Airbus !

Croiser l'diplodocus,

Avoir un infarctus,

Survivre en plein blocus,

Manger des détritus,

Attraper le typhus,

Le choléra morbus !

 

Rapporter des virus

D'un séjour sur Vénus !

Finir dans un circus,

En frac et en gibus,

Débiter des laïus

En faisant des lapsus !

Auprès du roi de Prusse,

Passer pour un Gugusse,

Etre un austère minus !

 

Fumer de l'eucalyptus,

Par trois degrés Celsius,

T'nourrir au bifidus

Et manquer de tonus !

Je te l'dis mordicus,

Foi de Nostradamus,

Ta vie, c'est du bonus !

 

Et par le saint prépuce

Du bel enfant Jésus,

Le divin consensus,

L'virginal utérus,

Par Rhésus et Crésus,

Le grand savant Nimbus,

Romulus et Remus,

 

Orémus, orémus,

A l'heur' de l'angélus,

Un avé, un sanctus !

Prions tous pour la puce

Passée sous l'autobus !

 

Voir les commentaires

La poule

Publié le par modimodi

Mam'zelle Jacquotte fait sa chochotte!

Plus de voix haute, Mam'zelle chuchote

Des p'tits cot-cot, mode parigote.

 

Devant le coq, Mam'zelle papote!

"Cocorico!, c'est d'la gnognotte,

De la compote! Ta voix tremblote!

 

T'as une forme trop boulotte,

Il faudrait te mettre à la flotte!

T'as plus l'air d'un fier patriote!

 

Moi, je sirote et je chipote,

Moi, je grignote et j'asticote!

Comment trouves-tu mes papillotes?

Et mes belles plumes roux carotte,

Je me les coupe ou les frisotte?"

 

Tu parles trop, Marie So-sotte,

Cesse de faire ta fiérote

Ou tu vas finir en cocotte!

Voir les commentaires

Le pélican

Publié le par modimodi

Le pélican à grand gosier

N'est jamais vraiment rassasié!

On peut lui jeter cent poissons

Et des millions de limaçons,

Il reste là, gouffre béant,

Le bec claquant et suppliant.

 

Ce grand affamé est esclave

De la profondeur de sa gave.

C'est une nasse, une crevasse,

Un trou sans fond, voie en impasse,

Un entonnoir dans une carcasse,

Un mange-tout, pire que rapace!

 

Il avale, il engouffre, entasse,

Tout ce qui passe, sauf les rascasses!

S'il le pouvait et ça m'angoisse,

Il engloutirait bien l'Alsace.

 

Il amasse, compacte et concasse,

Les anguilles avec la mélasse.

Il goberait tout cru l'espace!

Non! Je ne veux pas qu'il m'embrasse!

Voir les commentaires

Le kangourou

Publié le par modimodi

Avec Risque-tout,

Je passe partout

Pour faire mes emplettes,

Au super-market!

 

Cet écriteau n'est pas pour nous:

Accès interdit aux toutous,

Peut-être même aux loups-garous

Mais pas encore aux kangourous!

 

Nous n'irons pas à reculons

Pour fair' le plein de provisions!

Dans les allées, nous nous ruons,

En portant tout' notre attention

Aux réclames, rabais, promotions

Sur les bonbons et champignons,

Jambon, saumon et saucisson,

Les sodas, le filet-mignon,

Les nettoyants pour la maison.

 

Achats, emplettes à foison,

Par envie, plus que par raison!

Chariot rempli de commissions!

Nous fonçons dans le tourbillon,

Ecrasés comm' des polochons,

Piétinés comm' des paillassons,

Aplatis comm' des édredons!

 

Hop! Je grimpe à califourchon!

D'un élan, nous sommes en surplomb,

Des pots d'moutarde et cornichons.

Hop! Balancement du croupion,

Hop! Deux p'tits bonds, quatre grands bonds!

 

En quelques légères impulsions,

Nous allons du sol au plafond

Et jouons à saute-rayons!

Nous volons comme des avions

Devant les gens sans réaction!

 

Pas de panier, ni de sacoche!

Mon kangourou met dans sa poche,

Tous nos achats et, à la caisse,

Nous passons avec allégresse!

Si vous voulez fair' comme nous,

Emmenez votre kangourou!

Voir les commentaires

La girafe

Publié le par modimodi

Sur tes pattes en trapèze

Taillées dans un bambou,

Sur tes bâtons de chaise

Comment tiens-tu debout?

 

Est-il vrai que là-haut,

Il fait plus chaud qu'en bas

Et que les escargots

Te traitent d'échalas?

 

Ta prunelle gourmande,

Tes grands yeux en amandes,

Te donn' l'air d'une diva

En plein chant d'opéra!

 

Ton regard qui aguiche

Peut faire pleurer les biches!

Tes gracieux cils en soie, 

En forme de voilette,

Peuvent faire l'emploi

D'un ramasse-mirettes! 

 

Mais un je ne sais quoi

Te rend l'air mal assise!

Tu as l'air de guingois

Comme la tour de Pise.

 

Voir les commentaires

Le moustique

Publié le par modimodi

Bzz, Bzz, Bzz, Bzz, c'est le cantique du moustique!

Tu entends dans le noir son Bzz, Bzz fatidique,

Tu le guettes, il approche, tu te fais héroïque

Tu te tiens éveillé, raide, comme un porc-épic!

 

Il s'éloigne, il revient, le bzz bzz, pour musique,

Il tourne autour de toi, le bzz bzz frénétique

Il attend, te survole, son plan est stratégique

On ne peut échapper au complot du moustique!

 

Tu luttes, tu t'agites de sursauts athlétiques,

Tu tombes de sommeil, tu t'endors. V'là le hic!

Si tu dors, je te pique, c'est la tactique du moustique.

 

Il est à ton oreille, tu cognes. Clac et Clic!

Tu allumes confiant, la lumière électrique,

Tu restes médusé, pas le moindre moustique!

 

Si tu dors, je te pique, c'est la technique du moustique!

Il se pose et enfonce l'aiguille maléfique:

Le bras, le cou, le pied, le plan est méthodique

Et à chaque piqûre, il prend soin, il s'applique.

 

Les instants du réveil sont des moments critiques,

Bizarrement partout, ça démange et ça pique!

Tu grattes, tu t'écorches, partout, c'est la panique!

Méfies-toi désormais des bzz bzz du moustique!

Voir les commentaires

La mouche

Publié le par modimodi

Madame la mouche est en colère

D'être transformée en bateau.

Pourquoi pas en chemin de fer,

En paquebot ou en hélico?

En bateau-mouche, la belle affaire!

Et pourquoi pas en montgolfière?

L'idée eut été moins idiote 

De me changer en super yacht!

 

Moi, Tsé Tsé, j'aurais apprécié

D'être changée en bombardier!

Il aurait même été génial

De me fair' navette spatiale!

Mais un bateau du bord de Seine,

Je trouve l'idée plutôt malsaine.

Descendez-moi à la prochaine

Ou bien, je pique le capitaine!

Voir les commentaires

Le bigorneau

Publié le par modimodi

Je ne suis pas assez gros,

Pas taillé comme un bulot,

Ni collé à mon poteau

 

Je ne suis pas bien costaud

Ni gaulé comme un tourteau!

J'peux pas mettre le turbo,

Y'a pas d'place, sous le capot!

 

J'ai que la peau et les eaux,

Tout chétif et ramollo,

Aussi tassé qu'un mégot,

Emmêlé comme un tuyau.

J'ai mérité le repos.

 

Descendez-moi du plateau!

Ne m'enduisez plus d'mayo,

Plus d'épingle, j'en ai plein l'dos!

 

Moi, j'veux vivre au bord de l'eau,

J'veux jouer d'mon vieux banjo,

Gigoter dans les rouleaux,

Avec maman, les p'tits bateaux,

Enroulé comme un escargot!

Voir les commentaires

Le caniche de la reine d'Autriche

Publié le par modimodi

Le caniche de la reine d'Autriche

A des frisettes et une barbiche.

Mais il s'en fiche et contrefiche,

Lui, ce qu'il aime, c'est les pois chiches!

 

La pouliche de la reine d'Autriche

A des sabots et l'œil de biche.

Mais elle s'en fiche et contrefiche,

Elle voudrait danser la scottish!

 

Le mari de la reine d'Autriche

Parle couramment l'English.

Mais il s'en fiche et contrefiche,

Il rêve d'être tsarévitch!

 

Et la brave reine d'Autriche

Qui a en horreur les pois chiches,

Ne sait pas danser la scottish,

Ne comprend pas un mot d'English,

Dans son mouchoir de soie pleurniche.

Voir les commentaires

1 2 3 4 5 6 7 8 > >>