Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Mystères

Publié le par modimodi

"Qu'importe d'être tout court, si l'on est tout debout !", disait Petit Poucet à sa petite amie."

Le comble pour un orfèvre : être un vif-argent, avoir un cœur d'or, une épouse blonde platine mais un sommeil de plomb ?

****Ceux qui n'ont pas inventé l'eau chaude ont peut-être un avis mitigé ?

Si la femme est parfois vache et l'homme souvent rosse, qu'est-ce qui les différencie: la peau ou la queue ?

*****Au banquet des idiots, peut-on se taper la cloche, la dinde et la bécasse, l'andouille et le cornichon ?

Faut-il exécuter une facture qui va vous saigner aux quatre veines ?

Quand un homard en nage, rouge comme une écrevisse rencontre au-dessus du panier, un crabe bleu se serre-t-il la pince ?

Est-il débutant ou dépassé, le gay qui ne sait pas de quel côté se tourner ?

Est-ce parce que les histoires d'amour sont souvent des romans-fleuves que séduire et draguer sont des synonymes ?

Voir les commentaires

Boules de comme

Publié le par modimodi

****La femme, c'est comme la douleur, passagère parfois, sourde souvent, muette jamais.

Le sexe, c'est comme la prise, on peut prendre un court-jus.

La vie, c'est comme les comptes, c'est sans calcul que la mort exige le règlement.

****La femme, c'est comme l'eau, elle peut vous faire frémir et vous faire bouillir.

****L'homme, c'est comme l'exemple, il se veut idéal et exemplaire, il n'est souvent qu'un simple cas, quand ce n'est pas un pauvre type.

Le sexe, c'est comme le doute, on peut se tâter mais s'il s'insinue, alors on peut dire: "Vit, ôte-moi d'un doute."

La mort, c'est le paquetage, elle vous le donne pour vous faire partir.

L'amour, c'est comme la chouette, le jour ou la nuit, une belle souris vous fait faire des yeux ronds.

Le sexe, c'est comme le temps, on voudrait l'allonger et faire durer le plaisir.

Voir les commentaires

Mystères

Publié le par modimodi

 

Ceux qui se croient sortis de la cuisse de Jupiter peuvent-ils vous traiter par dessous la jambe?

Un planeur con comme un manche à balai attend-il, pour s'envoyer en l'air, de se faire tirer sur le manche?

Sous un certain angle, les esprits obtus sont-ils mieux perçus?

Quand on offre un collier de grand prix à une femme qui a du chien, est-ce pour la tenir en laisse? 

Ne sachant par quel bout le prendre, la vieille fille s'est-elle abstenue de sexe?

L'homme austère qui dort comme une souche, se réveille-t-il le matin, avec une gueule de bois?

L'embarras du bisexuel, est-ce de ne plus savoir où se fourrer?

Quelle pire peine, que celle des enfants de Mari-Antoinette, qui ne pouvaient plus ni sauter ni se pendre au cou de leur maman?

Le comble pour un bègue: ne pas avoir de suite dans les idées?

Voir les commentaires

Boules de comme

Publié le par modimodi

 

Le sexe, c'est comme la fusée, on croit envoyer un missile, ce n'est qu'un chandelle romaine.

La mort, c'est comme la mécanique, quand vous perdez les boulons, elle vous serre la vis et vous écroue.

L'homme, c'est comme la grosse plaisanterie, il est sûr de rire à perdre haleine et même d'en mourir.

L'amour, c'est comme l'acharnement, s'il est aveugle, il peut-être maladif, s'il est thérapeutique, on peut le refuser.

Le sexe, c'est comme l'accroissement, sensible et progressif, soudain et rapide mais difficile à prévoir comme à freiner.

La femme, c'est comme le dragon, tantôt, elle pète le feu, tantôt  elle crache des flammes.

La mort, c'est comme l'éternité, sans temps mort, on peut trouver le temps long.

La femme, c'est comme l'accueil, si elle est réservée, froide et distante, il vaut mieux ne pas la laisser entrer, surtout dans votre cœur.

Le sexe, c'est comme le poteau, quand il est droit comme un piquet, il veut aller au pieu, prêt à se planter.

Voir les commentaires

Mystères

Publié le par modimodi

Quand on court les filles et qu'on tombe sur un laideron, comment s'étonner que ça tourne en eau de boudin?

Bander à mort, est-ce de tout repos?

Un vrai moulin à paroles ne donne -t-il pas du grain à moudre à ses détracteurs?

Après s'être donné à son corps défendant, n'est-il pas logique de se donner à corps perdu?

Accident sado-maso, un heurt de plein fouet?

Leur petit doigt a-t-il dit par quel subterfuge, les vieilles filles compensent l'absence de sexe?

Est-ce un éjaculateur précoce qui a dit: "Ne me remerciez pas, tout le plaisir était pour moi!"

Pour tirer profit d'une vache à lait ne convient-il pas de le faire d'une traite?

Faut-il donner une éducation sexuelle à celui ou celle qui ne sait rien faire de ses dix doigts?

Voir les commentaires

Boules de comme

Publié le par modimodi

Le sexe, c'est comme le doute, un embarras tel pour le néophyte, que l'indécision l'empêche de le lever.

La femme, c'est comme la pose, on rêve de la prendre sans façons.

La mort, c'est comme l'ivrogne, il vous boit toute votre eau-de-vie.

L'amour, c'est comme le temps, il faut le prendre quand il passe.

Le sexe, c'est comme la serrure, il faut y avoir accès pour l'ouvrir.

L'homme, c'est comme la barbaque, quand il se prend pour un dur à cuire, souvent ce n'est qu'une carne.

La vie, c'est comme l'arbre, elle doit prendre racines.

L'amour, c'est comme l'élan, une impulsion, une ardeur , une poussée, en l'attente du transport. 

Le sexe, c'est comme l'oreille, on peut l'avoir dure et basse et se la faire tirer.

Voir les commentaires

Mystères

Publié le par modimodi

Combien faut-il de patience pour sourire aux anges en rêvant de sexe?

Le comble de l'arrogance? Avoir de la bassesse d'esprit et dire tout haut sa pensée.

La petite mort est-elle promise à ceux qui se donnent corps et âme?

Faut-il tirer son chapeau ou sa révérence à un beau ténébreux, surtout si c'est un sombre héros?

Après un super pompier, peut-on tirer l'échelle?

Un homme à double face doit-il protéger ses arrières ou s'adonner au double sens?

Pour prendre son pied, ne faut-il pas avoir une bonne pointure?

Si l'amour donne des ailes, n'est-ce pas pour s'envoyer en l'air?

Quand deux gros pleins de soupe se rencontrent, se serrent-ils la cuillère ou la louche?

Voir les commentaires

Boules de comme

Publié le par modimodi

 

Le sexe, c'est comme l'accent , il vous parle d'amour avec une petite pointe.

La vie, c'est comme l'encoche, il faut avoir du cran. 

L'homme, c'est comme l'accusation, il veut vous faire prêter le flanc et vous mettre sur le dos.

Le sexe, c'est comme le farniente, on peut tenir la chandelle et se la couler douce.

La femme, c'est comme la prise, on peut être électrisé, quand on met ses doigts dedans.

L'amour, c'est comme le moral, quand on l'a dans les chaussettes, il est difficile de prendre son pied.

La vie, c'est comme l'ébauche, ça commence à la naissance. Après, faut-il vous faire un dessin?

La mort, c'est comme le pire, pour une fois, vraiment sûre!

Le sexe, c'est comme l'idée qu'on caresse, sans danger.

 

Voir les commentaires

Mystères

Publié le par modimodi

Être sur les rotules après avoir pris son pied, quoi de plus normal?

L'amour vache vous tanne-t-il le cuir avant de vous faire la peau?

Quand un homme se fait tout sucre et tout miel, est-ce pour vivre à la colle ou se faire sucer le berlingot?

Peut-on suivre à la trace, celui qui sème la merde?

Faut-il protéger ses arrières, quand on vous file le train?

Pour que la montagne accouche d'une souris a-t-elle du éviter de se faire soulever par une tapette?

Si l'amour est illimité, pourquoi l'homme lui fixe-t-il des limites et flirte-t-il avec elles?

Si elle n'est pas canon, la femme est-elle un boulet qu'on évite de tirer?

Pourquoi être une lumière quand on peut briller par son absence?

Voir les commentaires

Boules de comme

Publié le par modimodi

L'amour, c'est comme l’écueil, on a beau être dur comme un roc, il peut vous briser le cœur.

La mort, c'est comme l'escrime, elle donne l'assaut et la touche finale.

Le sexe, c'est comme l'abîme, infranchissable et insondable souvent chez les jeunes filles, toujours chez les vieilles.

La femme, c'est comme l'acrobatie, si elle est dangereuse, c'est vous qui prenez les risques.

La vie, c'est comme la parole, facile à donner comme à reprendre.

L'amour, c'est comme l'achat, la raison d'un coup de cœur.

L'homme, c'est comme l'eau, il peut être insipide ou siphonné et vous pomper.

La vie, c'est comme l'incapacité, elle amasse les jours sans pouvoir les mettre en réserve.

Le sexe, c'est comme l'envie, il veut vous faire venir l'eau à la bouche.

 

Voir les commentaires

1 2 3 > >>