Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Boules de comme

Publié le par modimodi

Le sexe, c'est comme la contraction, il passe au pied levé, de la rigidité à la diminution.

La vie, c'est comme le pneu, on peut s'éclater jusqu'à en crever.

La mort, c'est comme le temps, elle vous joue, un sale tour de cochon.

La femme, c'est comme la branche, elle vous fait craquer avant de se casser.

Le sexe, c'est comme le paiement, sans regarder à la dépense, il doit cracher au bassinet.

L'amour, c'est comme la cuisson, quand ça attache, on est grillé.

L'homme, c'est comme le lapin, la femme le fait passer à la casserole.

La mort, c'est comme l'épée de Damoclès, on peut toujours craindre, qu'elle ne vous tombe dessus.

Le sexe, c'est comme le risque, il doit s'aventurer en terrain glissant.

Voir les commentaires

Boules de comme

Publié le par modimodi

Le sexe, c'est comme l'esprit, parfois lent à la détente.

La femme, c'est comme la conversation, il faut prendre langue pour discuter le coup.

La mort, c'est comme la rectification, une sévère correction du savoir-vivre.

L'homme, c'est comme l'oie, mieux vaut qu'il se dandine que de vous faire marcher au pas.

Le sexe, c'est comme le piment, "qui s'y frotte, s'y pique!"

La vie, c'est comme l'étendard, la mort lui fait baisser pavillon.

La femme, c'est comme la bouteille, on la caresse, mais c'est toujours mieux quand on la couche.

L'amour, c'est comme la maladie, elle vous incite à vous aliter.

Le sexe, c'est comme le javelot, d'un seul coup, d'un seul jet, il peut se planter.

Voir les commentaires

Mystères

Publié le par modimodi

Faire un caca nerveux vous pousse-t-il dans les emmerdes?

Pour ne pas trouver porte close, ne faut-il pas faire sortir la femme de ses gonds?

L'amour est-il si commun d'accord et de langage, qu'il vous pousse à la faute?

Peut-on en vouloir à celle qui vous mène en bateau, si elle vous prend la barre et la tient ferme?

"Homo" venant du grec "semblable", l'expression: "qui se ressemble, s'assemble", leur est-elle réservée?

Si, après avoir été au garde-à-vous et avoir marché tête haute, il accuse une petite forme, un profil bas et perd contenance, n'est-ce pas une véritable tête de nœud?

Le mariage n'est-il pas un sacrifice, puisqu'il vous conduit à l'autel?

La mule du pape avait-elle de gros sabots?

Est-ce parce qu'elles l'ont mis à l'index que les vieilles filles se refusent au sexe?

Voir les commentaires

Boules de comme

Publié le par modimodi

Le sexe, c'est comme les hors-d'œuvres, un avant-goût d'entrée.

La mort, c'est comme un bolide, elle roule à fond la caisse et à tombeau ouvert.

La femme, c'est comme la croisade, quand elle crie "suce!" aux infidèles.

L'homme, c'est comme la neige, quand il est bonhomme, on s'amuse avec la carotte et les boules.

Le sexe, c'est comme la lance, l'homme y croit dur comme fer.

La vie, c'est comme la danse, la mort l'envoie valser.

La femme, c'est comme la séduction, une attirance pour se faire faire du rentre dedans.

L'amour, c'est comme, la confiance, l'homme se donne à sa belle les yeux fermés. Inutile, donc, qu'elle l’aveugle.

Le sexe, c'est comme le prisonnier, il cherche l'ouverture pour se frayer un passage.

Voir les commentaires

Mystères

Publié le par modimodi

Les risques de l'addiction: reprendre un scotch quand la langue colle déjà au palais?

Bordel! Pourquoi éduquer à la tolérance? Il y a des maisons pour ça! 

De la bouche en cœur à la bouche en cul-de-poule, faut-il y voir une invitation d'amour?

Est-ce qu'un coup de pied en vache vous envoie paître un amoureux en herbe?

Quand il s'entête comme une mule, le pape est-il en train de coincer la bulle?

Est-ce parce qu'elle ne voulait plus grimper aux rideaux que la nonne a pris le voile?

La pratique du triolisme est-elle un accord par personne interposée?

Peut-on reprocher, à celui qui vous a mis en boule et fait une tête au carré, de ne pas savoir mettre les formes?

Avoir une forte tête, un avantage pour l'esprit ou pour l'amour?

Voir les commentaires

Boules de comme

Publié le par modimodi

Le sexe, c'est comme le commandement, il doit être ferme et inflexible pour s'imposer à la femme à poigne.

L'homme, c'est comme la couleur, il doit savoir marier et trancher.

L'amour, c'est comme la confidence, on ouvre son cœur, on se déboutonne et on s'épanche.

La mort, c'est comme la condamnation, après les travaux forcés de l'existence, elle vous rend coupable de vouloir vivre encore.

Le sexe, c'est comme le cœur, il se livre, se soulage et s'épanche.

La vie, c'est comme la gelée, de la confiture à la déconfiture, à ramasser à la petite cuillere.

L'homme, c'est comme le sexe, une forte tête. Y'en a même qui pine-aillent!

La femme, c'est comme la courtoisie, elle mérite bien plus qu'un baise-main.

Le sexe, c'est comme la vérité et l'évidence, on peut le toucher du doigt et même, il coule de source.

Voir les commentaires

Mystères

Publié le par modimodi

Est-ce de mettre l'eau à la bouche, que les chattes en chaleur n'ont plus un poil de sec?

Avec une femme canon, faut-il donner la grosse artillerie et tirer son boulet?

Un marin-pompier, en nage peut-il être débordé?

Ne faut-il pas éviter de prendre un air de chien battu, si ça vous donne la queue basse?

L'homosexuel coincé, cherche-t-il une porte de sortie?

Celle qui se donne en chair et en os ne craint-elle pas de tomber sur un os et de se casser les dents?

Pour captiver et ravir, faut-il enlever le morceau?

Pourquoi dire de la femme que c'est le sexe faible, puisque c'est l'homme qui craque et tombe sous son charme?

L'homme heureux a-t-il eu coup sur coup, un coup de pot?

Voir les commentaires

Boules de comme

Publié le par modimodi

Le sexe, c'est comme le problème, s'il est trop touffu, il peut être mis dans le même sac, le sac de nœuds.

La femme, c'est comme le canot, une embarcation de fortune, quand l'homme a mis les voiles.

L'amour, c'est comme la comparaison, la mise en regard ne suffit pas. Pour un rapport, il faut, après le rapprochement, une mise en parallèle.

La mort, c'est comme la concision, un abrégé de la vie sans qu'on ait le temps de la résumer.

Le sexe, c'est comme le réconfort, du soutien, de l'appui avant le soulagement.

L'homme, c'est comme la volaille, un coq qui claironne puis un dindon qui glousse. En fin d'évolution, il donne son chant du cygne.

La femme, c'est comme le gant, on peut aimer sa peau, l'enfiler et se faire la paire.

La vie, c'est comme l'amplitude, qu'importe sa grandeur, il faut tenir la distance.

Le sexe, c'est comme le choc, il percute, il enfonce, il rentre dedans.

Voir les commentaires

Mystères

Publié le par modimodi

Avec une femme d'une beauté céleste, n'y voit-on que du bleu?

Est-ce un obèse qui en avait gros sur la patate qui a déclaré: "ce régime, c'est du bidon!" ?

La chance des homos? A la dernière extrémité, ils peuvent toujours se réfugier dans le trou du cul du monde.

Que faut-il dresser et tendre pour passer de bouche à oreille?

Est-ce en sous-main et sous le manteau qu'en douce, se font les petites branlettes?

Le poulet en cocotte, une spécialité de la mondaine?

En affaires, quand la roue tourne peut-on se faire faire une tête au carré pour pas un rond?

La fille en chaleur a-t-elle été mise en cloques après un extrême coup de chaud?

Avez-vous déjà été scié par les tubes de heavy metal?

Voir les commentaires

Boules de comme

Publié le par modimodi

 

Le sexe, c'est comme le complot, il manœuvre dans la coulisse et en sous main, il y trempe.

La femme, c'est comme la complicité, on peut prendre son pied avec elle, à condition d'être en cheville.

L'amour, c'est comme les roses, après les avoir offertes, on peut s'y faire envoyer.

La mort, c'est comme le tailleur, elle se faufile et vous taille un costard en faisant des coupes sombres.

Le sexe, c'est comme l'accident, un accrochage, un dérapage, un tête-à_queue.

L'homme, c'est comme le bavard, pour tailler le bout de gras, il aime qu'on lui tienne la jambe.

La vie, c'est comme l'essence, le carburant de chaque jour, à condition de ne pas être à côté de ses pompes.

L'homme, c'est comme le tampon, il lui faut du cachet pour déclarer sa flamme.

Le sexe, c'est comme la communication, il chatte, s'ouvre et tuyaute.

Voir les commentaires

1 2 3 4 5 > >>