Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Paroles! Paroles!

Publié le par modimodi

Gloire aux naïfs, qui croient tout sur parole! Moi, je fais encore mieux! Dans le silence glacé des nuits de décembre, je crois en ma bonne étoile et j'apprends aux enfants à croire au Père Noël! Car, dans son silence éloquent, c'est lui le premier fidèle et le dernier homme de parole! C'est lui, le p'tit Papa Noël, droit dans ses bottes, exact au rendez-vous promis du 25 décembre. Ce héros d'une histoire millénaire et sans paroles ne me déçoit jamais!

Gloire à la parole donnée et surtout tenue! Dans notre petit monde surmédiatisé, la parole s'affiche et se proclame, main sur le cœur, dans des accents grandiloquents de sincérité. Aux grands maux, les petits mots et les remèdes à la petite semaine! Serments d'hypocrites!...

Paroles! Paroles! Mieux vaudrait être sourd ou parler de la pluie et du beau temps à un mur! Paroles, paroles de politiciens, bonimenteurs! Professions de foi de mauvais apôtres! Au pays de promesses des beaux parleurs qui nous payent de belles paroles, on finit toujours par mourir de faim! Quand on escompte, on décompte, même les voix des électeurs déçus!

Gloire à l'éloquence, mais pas à la logorrhée! Les débiles verbeux de la publicité nous font du verbiage, en racolage. Ce ne sont plus des paroles mais des slogans en boucles et accroche-cœur pour mieux friser le ridicule! Avec eux, la nouveauté coule de sources jamais taries. Leurs raisonnements se noient dans des flux de paroles oiseuses et des flots de pensées vaseuses! La logomachie apporte à grand débit, les mots à l'eau des moulins à parole! Le grand bonheur n'est pourtant pas un cliché, une utopie de lieu commun, une formule truquée, un stéréotype atypique!

Gloire aux merveilleux mots d'amour des partis politiques! Vive la rose au poing et les godillots pour pied droit! Aujourd'hui, on s'aime. Le lendemain, on se déteste! Ça ne vaut sûrement pas la peine d'en parler mais quand même, parlons-en! Les exemples historiques ou actuels de 2014 s'offrent au plus offrant...Joutes oratoires, discours trompeurs, démentis solennels! De couillonnades en fillonnades, on se trahit! On jure, on se parjure! On se maudit et l'on médit! L'heure est à l'émeute militante, pas à la fête du 14 juillet, plutôt aux trois Glorieuses! Après la monarchie de Juillet, l'anarchie de Jouyet!

Gloire aux paroles amies! Mais gare aux paroles de quelques vieux chameliers, à la bosse politicarde, qui déblatèrent sur vous! Car voilà aussitôt, votre traversée du désert assurée! Menaces voilées, attaques perfides d'allusions, critiques ironiques et cruelles, dénigrements fielleux, fausses déclarations et la méchante parole se colporte, d'oasis en oued asséché. Lentement mais sûrement, au pas des caravanes de chameaux assoiffés, elle chemine, à la recherche du moindre marigot! Paroles de langue d'aspic des djebels et morsure de vipère des sables mouvants, piqûres de scorpions, griffes d'escogriffe et vous voilà, raide et fichu comme l'as de pique, bleu comme un touareg!

Gloire à la parole d'honneur! Pour vanter les qualités émérites de l'homme providentiel, on parle d'abondance, puis après, on lui met des cornes! Trop parler nuit quand le silence est d'or! Le politique qui parle pour ne rien dire ne brille pas, il est pesant et souvent parle moins d'or que d'ordure! Dans ce milieu, il n'y a pas de parole d'honneur qui tienne! Quand on n'en a pas ou si mal placé, on peut d'ailleurs y mettre un poing ou un doigt d'honneur! Alors, de partout et allègrement, on s’époumone à souffler dans les bronches du revenant! On sarko-phage mais l'ami de trente ans sera pendu, au croc de boucher!

Gloire à la parole mémorisée, faute d'être mémorable! Mais gare aux mouchards, cachés dans le Buisson, gaffe aux fripouilles de la magouille! Honte aux moutons noirs, aux taupes, aux faux amis, maîtres chanteurs, qui enregistrent votre parole donnée pour en faire scandaleusement une parole rendue! Une parole vendue, devrait-on plutôt dire! Détournée du contexte, elle s'interprète! La parole la plus banale et la plus libre devient incongrue et choquante! Temps perdu pour la victime, offerte en sacrifice sur l'autel de la calomnie médiatique! La parole légitime n'est plus qu'à la défense. Elle est alors d'argent pour faire valoir raison et surtout d'argent comptant pour journalistes d'investigation et avocats!

Commenter cet article

M
Mais qui croit encore en ces paroles ?????
Nous ne sommes pas si idiots qu'ils le croient !!
Mais comme nous disons amen à leurs belles paroles, ils auraient bien tort de ne pas en profiter !
Répondre
J
Il y a toujours de naïfs et des oreilles complaisantes pour croire ou écouter. Il est bien difficile d'exercer son jugement critique, surtout d'être en éveil permanent. Merci Morgane!
P
Dalida chantait :
« Parole, parole, parole,
Encore des mots,
Toujours des mots,
Les mêmes mots,
Rien que des mots…… »

Le proverbe latin dit :
« Verba volant, scripta manent. »

Je me permets de modifier légèrement ce proverbe en le traduisant :
"Cher Modimodi, les paroles s’envolent, mais vos écrits restent et resteront à jamais."
Répondre
J
Tout est éphémère, les pensées et les paroles! Les unes sont impalpables, les autres sont du son pour le vent! Merci Pénélope!