Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Fadeur et fadaises 1/2

Publié le par modimodi

Les mots perdent de leur force et de leurs sens. Quand hier, ils faisaient sensation, à présent, ils impressionnent. Ils résistent, ils persistent. Au dictionnaire, ils subsistent dans l'idée d'être imprimés pour être consultés, ils noircissent le papier. Ils font référence sans produire un fascinant effet.

Moi, je détone ! Dans mon état psychique, il y a toujours de l'orage dans l'air ! Le sérieux le dispute à la fantaisie. L'atmosphère est électrique, mes idées se chargent, la tempête couve dans l'encrier. Il grêle des pensées neigeuses sur ma page déjà blanche. Il tombe des giboulées d'idées inspirées mais fondantes.

Mais aujourd’hui, plus rien ne m'étonne. Le monde vit dans la fadeur et les fadaises. Le verbe étonner qui voulait dire : frapper par le tonnerre a perdu de sa force de frappe. Le quidam n'est plus abasourdi par le fracas et les éclairs, il est tout au plus surpris et saisi... Autrefois, le joli cœur transpercé était renversé, stupéfait, foudroyé, aujourd'hui à peine choqué ou épaté. Même le coup de foudre concerne plus les amourettes orageuses que le grand amour sidérant.

Moi, en écriture comme en amour, il me faut des sensations fortes. Peu m'importe que la moutarde me monte au nez ! Car oui, j'ai choisi l'amor ! Ah ! Oui ! A toutes les sauces ! Il n'y a que le piquant qui m'aille de sa pointe. J'aime apparaître dans de bonnes dispositions. J'emploie les épicés qui font relever la forme. Je suis un coquin qui ose le poivron ou le clou de girofle ! Pas de tension amoureuse ou littéraire sans le sel... Ah ! le câlin ou celui de l'esprit... Pas d'envolée, si vous n'êtes pas lestes !  Passez, muscade et le tour est joué !

Lecteurs voluptueux ou lascifs, amants des corps de mots et des corps sans maux, ne préférez-vous pas le goût corsé au goût fadasse ? N'aimez-vous pas une belle langue qui vous titille les papilles ? Ne voulez-vous pas être échauffés par une aventure pimentée avec une amante poivrée ? Restez languides si vous le souhaitez. Avec moi, pas d'intrigue insipide ! Vous dégusterez des aventures aromatiques aux subtiles nuances de fenouil à l'aneth et d'anis pour Fanette et Fanny.

Moi, je m'en vais même vous assaisonner, vous arranger aux petits oignons ! Mais ça ne tournera pas vinaigre, mon style baigne dans l'huile, sans faire tache de gras. Je ne suis pas un gâte-sauce et je ne dors pas sur mes lauriers, alors accrochez-vous aux branches ! J'ai mis les petits plats dans les grands, vous pouvez prendre votre pied et votre paquet.

Pourquoi être fade quand on peut être goûtu ? Pourquoi être tiède, offrir du soufflé, du chaud froid et du réchauffé quand on peut enflammer l'imagination, ménager le suspense, faire mijoter puis bouillir d'impatience celui qui veut vous déguster ?

Vous êtes des gastronomes et des gourmets de textes raffinés, aux morceaux choisis. Alors pas de messe basse entre nous, passez à l'office, je connais le latin de cuisine. Je vous promets ad libitum, un menu cordon bleu, raffiné et copieux avec au summum, un mille-feuilles en dessert, dont vous ne laisserez pas une miette !

Amis lecteurs, réservez donc votre couvert ! Ça va barder, je vais vous piquer la peau puis vous faire mariner. Je dé-crête de ma plume de maître coq que vous ne finirez pas en coquemar ou coq-en-pot mais à la broche ! C'est quand même plus enviable qu'un royal coq-à-l'âne. Je pourrais même vous saisir d'effroi, vous faire sauter de joie mais pas vous échauder ou vous carboniser car j'ai toujours l'espoir de vous faire revenir.

 

Commenter cet article

P
La carte de ce restaurant me semble très attirante.
J'ai bien envie d'y réserver une table chaque jour pour déguster les différents plats, sans aucun doute, plus surprenants, décoiffants, savoureux les uns que les autres et qui réveillent les papilles.
Des recettes dignes du grand chef étoilé qu'est ce Modimodi.

Mais attention, je suis très gourmande!
Répondre
J
Je suis prêt pour le repas gastronomique! Mon livre de recettes en comprend déjà plus de 600! Réservez vite votre table, Pénélope!